search-form-close
Sahara occidental : le Maroc dénonce à l’ONU des « violations » par le Polisario

Sahara occidental : le Maroc dénonce à l’ONU des “violations” par le Polisario

Le Maroc a dénoncé des « violations » et « provocations » par le Front Polisario au Sahara occidental, menaçant, selon Rabat, le cessez-le-feu en vigueur, dans une lettre adressée jeudi au Conseil de sécurité et à laquelle a eu accès l’AFP vendredi.

Dans cette missive qui comprend des photos, le Maroc reproche notamment au Polisario d’avoir organisé le 6 janvier des manœuvres militaires à Mheiriz et inauguré le lendemain des locaux administratifs dans cette même localité.

Le 8 janvier, le Front Polisario a aussi déployé des véhicules militaires dans la zone tampon de Guergarate, selon le Maroc. « Le Royaume du Maroc condamne vigoureusement ces actes déstabilisateurs » qui « menacent dangereusement le cessez-le-feu », indique la lettre.

« Le Maroc appelle le Conseil de Sécurité, le Secrétariat de l’ONU et la Minurso (force de l’ONU contrôlant le cessez-le-feu), à condamner ces violations et exiger du +Polisario+ de les arrêter immédiatement, de mettre en oeuvre ses engagements et de respecter les résolutions du Conseil de Sécurité », conclut le texte.

Des consultations à huis clos sur le Sahara occidental sont prévues le 29 janvier au Conseil de sécurité. Ses membres doivent notamment faire le point sur la reprise des discussions multilatérales (Maroc, Polisario, Algérie, Mauritanie) sous l’égide de l’ONU, engagée début décembre à Genève.

Lors de ce premier round depuis 2012, les parties s’étaient engagées à se retrouver début 2019 pour poursuivre les discussions. Cependant aucune date et lieu n’avaient alors été précisés pour ce deuxième cycle.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close