search-form-close
Saïd Sadi à Béjaïa : rassemblement ce jeudi pour « l’abolition du système des autorisations »

Saïd Sadi à Béjaïa : rassemblement ce jeudi pour « l’abolition du système des autorisations »

Le Café littéraire de Béjaïa a annoncé, ce lundi dans un communiqué, l’organisation d’un rassemblement citoyen pour « dénoncer l’obligation d’obtenir une autorisation préalable de la wilaya pour permettre à Saïd Sadi de tenir son café littéraire sur son livre ». Le rassemblement est prévu pour le jeudi 17 août à 17h « devant le TRB ».

| LIRE AUSSI : Café littéraire de Béjaïa : Said Sadi confirme sa présence

« Aucune femme libre, aucun homme libre, ne doit accepter de continuer à vivre sous le diktat des lois injustes, restrictives, outrageant profondément notre dignité », affirme le Café littéraire de Béjaïa. « En nous imposant de quémander une autorisation pour s’exprimer, le pouvoir veut nous apprendre à emprunter les chemins de la soumission et nous y complaire à jamais en devenant des complices indirects de la politique de domestication de la société », soutient la même source.

Le Café littéraire appelle en outre à « la suppression du système des autorisations soumises à une institution politique (daïra, wilaya…), ce qui ouvre la porte à toutes les dérives et abus de pouvoir », la restauration du régime déclaratif, le « respect de l’autonomie des associations et l’arrêt du chantage administratif et financier » ou encore « l’arrêt des pressions et intimidations exercées par les services de sécurité sur les associations et les responsables des organismes culturels ou autres ».

« Il y a bien sûr une volonté manifeste, outrancière chez les autorités, de domestiquer la société en privant son élite intellectuelle de son pouvoir d’expression, selon les termes de Kateb Yacine. C’est pourquoi abdiquer devant ces abus de pouvoir serait mortel pour nous », affirme par ailleurs le Café littéraire de Béjaïa.

  • Les derniers articles

close