search-form-close
  • Brent: $55,71+0,56%
  • Taux de change: 1 € = 133,17 DZD (Officiel), 192,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Salon auto de Francfort : de nouveaux modèles qui risquent de ne jamais rouler en Algérie

Le salon automobile de Francfort a ouvert ses portes à la presse ce mardi 12 septembre. L’évènement permet aux professionnels du secteur et surtout aux industriels de présenter les avancées technologiques et les modèles qui seront prochainement mis sur le marché.

Sélection automobile

De grands noms de l’automobile tels que Nissan, Fiat, Volvo ou encore Peugeot n’ont pas fait le déplacement pour assister au salon de l’automobile allemand. Ces absences notables n’empêchent tout de même pas les autres marques de profiter de l’occasion pour présenter leurs nouveaux modèles. Les organisateurs ont dit lundi s’attendre à plus de 200 premières mondiales. Des modèles qui risquent de jamais rouler en Algérie. Depuis 2016, les importations de véhicules sont soumises aux licences d’importation et le gouvernement a décidé de réduire drastiquement le nombre de véhicules importés, en raison de la crise économique qui frappe le pays. Quelques rares modèles ont une chance d’être importés par les concessionnaires algériens.

On peut citer la nouvelle Megane RS, qui a été dévoilée lors de ce salon. La quatrième génération de ce modèle provoque l’enthousiasme des professionnels. Disponible uniquement en 5 portes, cette compacte sportive sort les muscles avec un moteur d’une puissance de 280 chevaux, quatre roues directrices de 18 ou 19 pouces, une sortie d’échappement centrale ainsi que des sièges avant à appuie-tête intégrés. Présenté en orange tonic et en jaune, le véhicule émettra 11% de CO2 en moins que la version précédente et devrait être disponible en commande à partir de décembre prochain.

Il y a également la nouvelle version du Dacia Duster, un cross over low-cost qui évolue légèrement de l’extérieur et dispose d’un équipement enrichi ainsi qu’un intérieur plus soigné. Certaines versions disposeront de « la climatisation automatique, l’accès et démarrage mains libres, le détecteur d’angle mort ou encore un ensemble de quatre caméras qui permettent une vision à 360° », indique le site Challenges.

Quant aux sièges, ils sont plus confortables avec l’intégration d’un système de réglage des lombaires ainsi que des accoudoirs revisités. L’habitacle dispose aussi de plusieurs espaces de rangement, précise AutoPlus. Pour ce renouveau, la marque mise encore sur la robustesse du modèle avec une impression d’espace et de largeur alors que les dimensions du Duster n’ont pas changé. Si rien n’a été dévoilé concernant son tarif, le constructeur devrait maintenir le même tarif de base (11 990euros) hormis pour les versions disposant de plus d’options. Il sera commercialisé en Europe en début d’année 2018.

Opel présente aussi son nouveau SUV compact, le « Grandland X » qui devrait être mis sur le marché européen cet automne. La filiale du groupe PSA profite de la technologie du constructeur français et reprend la base technique de la Peugeot 3008. Disponibles en essence ou en diesel avec une boîte manuelle ou automatique, les modèles disposent aussi d’un écran tactile 7 ou 8 pouces et d’un coffre dont le volume peut atteindre 1650 litres. Selon le site l’Argus, ce SUV sera vendu à un prix de base de 25 600 euros.

De plus en plus de constructeurs misent sur les SUV. Cette année, Seat s’y met aussi avec l’Arona qui est attendu avant la fin de l’année 2017. Le rival du Renault Captur mise sur les dernières technologies connectées avec un chargeur à induction, un écran 8 pouces, un système audio BeatsAudio, un éclairage intérieur, un radar extérieur, ou encore un détecteur d’angle mort.

Du côté de chez Audi, on a annoncé aujourd’hui l’A8, la berline luxueuse de la marque aux anneaux, appréciée des dirigeants algériens. Cette berline longue de 5m17 est dotée d’une nouvelle technologie : le « Traffic Jam Pilot » qui permet une conduite automatisée. S’il est coincé dans les bouchons, le conducteur peut par exemple quitter la route des yeux et laisser la voiture en mode autonome jusqu’à une vitesse de 60 km/h. Pendant ce temps, le conducteur peut lire les informations ou regarder la télévision intégrée dans le véhicule. Selon le site Challenges, ce modèle est capable de se garer seul, sans conducteur à bord.

L’allemand Volkswagen présentera aussi sa nouvelle Polo GTI au public lors de ce salon de l’automobile. La dernière-née est « la plus grosse jamais fabriquée », explique Caradisiac. « Avec 4,05 m, elle rejoint la Renault Clio parmi les plus grandes des citadines polyvalentes », précise le site qui ajoute que le nouveau modèle dispose « de l’aide au freinage d’urgence en ville avec détection des piétons, d’une aide à la conduite en embouteillage, de la détection de somnolence, de l’alerte de franchissement de ligne, de la détection de véhicule dans l’angle mort ». Il devrait être disponible en fin d’année.

Les grandes marques allemandes se tournent vers l’électrification

Cette année, le Salon électrique est dominé par l’électrique. Le site spécialisé Caradisiac rapporte que le groupe allemand Volkswagen compte proposer 80 modèles électriques dont 50 voitures qui seront 100% électriques d’ici 2025. Selon ces informations, le constructeur estime que ses modèles tout électriques « représenteront un quart de ses ventes, soit trois millions de véhicules par an ». Afin d’atteindre ces chiffres, le groupe « va doubler ses investissements en matière de voitures vertes, avec désormais un budget de 20 milliards d’euros ».

L’autre constructeur allemand, Mercedes-Benz, opère aussi un tournant vers les technologies écologiques en annonçant qu’il proposera « une version électrique de chacun de ses modèles à partir de 2022 » et que la marque Smart spécialisée dans les petites voitures urbaines devrait devenir entièrement électrique à partir de 2020, précise l’UsineNouvelle.

Toujours dans le haut de gamme allemand, c’est cette fois le constructeur BMW qui joue sur son offre électrique en misant sur 10 modèles qui seront disponibles dès l’automne. La marque, qui selon BFMTV prévoit 100 000 ventes cette année, révèle qu’elle proposera aussi « 25 véhicules électrifiés dont 12 avec une motorisation 100% électrique », d’ici 2025. Durant ce salon, BMW devrait d’ailleurs présenter une berline 100% électrique pour concurrencer la marque californienne Tesla. En attendant, le groupe a déjà communiqué sur le concept écologique et économique de la Mini, l’une de ses marques phares. Et tous les modèles 100% électriques annoncés par les constructeurs ont également peu de chances de rouler sur les routes algériennes, faute d’infrastructures nécessaires pour le rechargement des batteries.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (1)

    • ElPatron

      ElPatron

      Des modèles qui rouleront au Bengladesh ou en Somalie mais pas en Algérie .
      Merci à Messieurs Sellal, Tebboune et Ouyahia .

  • À la une

    Abdelaziz Ziari : « Honnêtement, je n’exclus pas un cinquième mandat »

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre,…

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre, Abdelaziz Ziari revient dans cet entretien sur les mesures prises par le gouvernement…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

    • Un séisme de magnitude 7,1 a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d'habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000…

close
close