search-form-close
  • Brent: $51,00+0,09%
  • Taux de change: 1 € = 129,13 DZD (Officiel), 191 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Sécurité et Défense : un accord de protection des données signé entre Alger et Paris

NEWPRESS

Un accord de protection des données en matière de Défense, signé en octobre 2016 entre Alger et Paris, a été publié jeudi au journal officiel français. Il découle de l’accord de coopération dans le domaine de la Défense signé en 2008 entre les gouvernements des deux pays. Son objet est “de régir les mesures de protection réciproque des informations classifiées échangées entre les parties ou entre des organismes publics ou privés soumis à leurs lois et règlements nationaux respectifs, dans le cadre de la mise en œuvre de l’accord de coopération dans le domaine de la défense ou résultant de leurs activités communes en matière de défense”.

Au sens de cet accord, il s’agit des “informations, les documents, matériels et les supports, quels qu’en soient la forme, la nature ou le mode de transmission, qu’ils soient élaborés ou en cours d’élaboration, auxquels un degré de classification a été attribué et qui, dans l’intérêt de la sécurité nationale et conformément aux lois et réglementations nationales des parties, nécessitent une protection contre toute violation, destruction, détournement, divulgation, perte, accès non autorisés ou toute autre forme de compromission”.

Dans chacun des pays, c’est le ministère de la Défense qui est chargé de la mise en oeuvre de l’accord. Le texte prévoit qu’“une partie, à la demande de l’autre, peut autoriser le personnel de l’Autorité de sécurité compétente de l’autre Partie à se rendre sur son territoire afin d’y évaluer, avec son Autorité de sécurité compétente, les mesures de protection mises en place pour assurer la sécurité des informations classifiées transmises”.

Les deux pays sont liés par un“accord de coopération dans le domaine de la défense” signé en 2008 au Journal officiel français en 2013.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (9)

    • Genseric

      Genseric

      Cet accord a été publié jeudi dans le journal officiel français . Comme quoi s’il n’y avait pas ce journal qui avait divulgué l’information , l’algérien lambda ne l’aurait jamais su . Toujours cet amour de la culture du secret chez nos dirigeants .

      • Youshnouf

        Youshnouf

        Toi tu te crois dans le bar de ton père ici ou quoi… rehaussé le niveau sombre idiot

    • kamelCAN

      kamelCAN

      Avec le clan bouteflika (et ceux qui les ont amenes et aide a se maintenir) il ne manque plus que de raccrocher le drapeau francais a la presidence et au premier ministere. Il ne manque plus que l’ENTV et ENNAHAR et consoeur traitent les martyre de la revolution de terroristes et de felagas
      FRANCE. FRANCE. FRANCE. FRANCE. FRANCE. FRANCE. FRANCE. …..

      • kamelCAN

        kamelCAN

        Ce type est un meteur. Pas parce que Said Bouteflika ne pourrait pas rencontrer des agents du mossad ou le diable, non, ca ne m’etonnerais pas du tout, Mais ce haroune avec sont amis chouchane mentent aux algeriens

    • uchan

      uchan

      Signé des accords de défense et protection de données cerise sur le gâteau avec l’ancien colon, et 3ami Saleh nous dit que son armée est parmi les plus puissantes du monde, chaque pays défend ses propres intérêts, aucun gouvernement raisonnable ne pourra signé de tels accords, la preuve c’est Fafa qui publie les informations sur l’accord et non le pouvoir algérien, ça en dit long sur l’esprit des signataires et surtout les gagnants d’une telle arnaque.

      • Youshnouf

        Youshnouf

        Mais arrête donc tu veux avec tes histoires de merde . la France et l’Allemagne non pas d’accord de coopération militaire mais vous êtes des idiots.

    • ElPatron

      ElPatron

      “Accord” et “protection de données” c’est , par définition ……….contradictoire !

  • À la une

  • L'Actualité en temps réel

  • International

close