search-form-close
Sellal se pose en défenseur de la « classe moyenne »

Sellal se pose en défenseur de la “classe moyenne”

SIDALI DJARBOUB / NEWPRESS
Abdelmalek Sellal, premier ministre algérien.

Abdelmalek Sellal a estimé, ce samedi 29 avril, que le développement est lié à la stabilité de la classe moyenne avant de rappeler les efforts de l’État pour le renforcement de son pouvoir d’achat.

« Le développement reste dénué de sens si la classe moyenne venait à être déstabilisée. C’est pourquoi nous redoublons d’efforts pour préserver le pouvoir d’achat du citoyen moyen et refusons de lui faire porter, seul, les retombées de la situation économique », a déclaré le Premier ministre lors d’une rencontre avec les autorités locales et les représentants de la société civile à Médéa.

Dans son intervention reprise par l’agence officielle APS, le Premier ministre a évoqué les problèmes liés à la bureaucratie, la corruption et la spéculation. « La spéculation portait également préjudice à l’effort de l’État visant la subvention des produits tout comme elle nuit au consommateur moyen », a-t-il fait remarquer en assurant que l’objectif de l’État étant « la préservation du modèle social algérien fondé sur la justice sociale et l’égalité des chances ».

Le Premier ministre a toutefois précisé que l’État « ne peut ni ne doit tout prendre en charge ».

  • Les derniers articles

close