search-form-close
Tebboune annonce la fin du montage automobile, critique Renault

Tebboune annonce la fin du montage automobile, critique Renault

Le président Tebboune a annoncé ce mercredi que l’Algérie va arrêter l’importation de kits d’assemblage automobile, critiquant notamment Renault en affirmant que l’usine algérienne « n’a rien à voir avec celle qui est installée au Maroc ».

« L’Algérie est vue par ses partenaires comme un grand marché de consommation. Nos maux viennent de l’importation débridée, génératrice de surfacturation, une des sources de la corruption favorisée par de nombreux pays européens où se faisait la bancarisation, la surfacturation, les investissements de l’argent transféré illicitement. Cela a tué la production nationale », a estimé Tebboune dans un entretien accordé au journal français Le Figaro, le premier entretien accordé à un média depuis sa prise de fonctions.

« Nous allons par exemple arrêter l’importation de kits automobiles », a annoncé Tebboune. « L’usine Renault qui est ici n’a rien à voir avec celle qui est installée au Maroc », a-t-il affirmé en outre.

Tebboune s’inscrit dans la continuité des déclarations de son ministre de l’Industrie, Ferhat Aït Ali, qui avait affirmé que le nouveau cahier des charges régissant l’industrie automobile en Algérie n’obligera pas les investisseurs étrangers de s’associer à un partenaire local mais leur imposera un apport financier et technologique.

Ce cahier posera des exigences aux investisseurs étrangers telles qu’une implication financière à travers « un investissement majoritaire si nécessaire ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close