search-form-close
  • Brent: $62,15-0,85%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Total récupère le contrat d’approvisionnement de la France en gaz algérien

E. Piermont / AFP / lerevenu.com
Patrick Pouyanné, le PDG de Total.

Le groupe énergétique français Engie a annoncé mercredi 8 novembre un accord avec Total en vue de lui céder ses actifs dans l’amont de la chaîne du gaz naturel liquéfié (GNL) pour une valeur d’entreprise de 1,49 milliard de dollars (1,29 milliard d’euros environ).

« La finalisation de cette transaction devrait avoir lieu mi 2018 et aura une date effective au 1er janvier 2018 », indique de son côté le groupe pétrolier français dans un communiqué.

Cette opération va permettre à Total, de devenir « le deuxième acteur mondial du secteur parmi les Majors avec 10% du marché mondial », précise Patrick Pouyanné, le PDG du groupe.

En outre, les deux groupes ont indiqué que des compléments de prix pouvant atteindre jusqu’à 550 millions de dollars seront versés par Total en cas d’amélioration des marchés pétroliers dans les prochaines années.

Si le portefeuille concerné inclut des participations dans des usines de liquéfaction aux États-Unis (le projet Cameron LNG), une flotte de 10 méthaniers ou encore des droits de passage dans des terminaux de regazéification en Europe, il inclut surtout des contrats d’achat à long terme de GNL et de vente (hérités de Gaz de France) avec plusieurs pays dont l’Algérie.

Pour rappel, les contrats gaziers algériens à long terme signés avec la France arrivent à échéance en 2019.

| LIRE AUSSI : Contrats gaziers : la bombe à retardement qui attend l’Algérie

 

close
close