search-form-close
  • Brent: $62,15-0,85%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Transparence dans les attributions des contrats en hydrocarbures : les procédures semblent “être respectées en pratique”

Reuters / Kevin Lamarque / nbcnews.com
Rex Tillerson, secrétaire d’État américain.

Le département d’État américain a souligné les « progrès significatifs » effectués par l’Algérie en matière de transparence budgétaire, selon les conclusions contenues dans son rapport pour l’année 2017 sur la transparence budgétaire dans le monde publié ce mercredi. L’évaluation détermine si les gouvernements recevant une aide extérieure des États-Unis divulguaient publiquement leurs documents budgétaires, en incluant les états de recettes et de dépenses par ministère y compris les fonds alloués aux entreprises publiques.

« L’Algérie a réalisé des progrès significatifs durant la période sous revue en publiant des rapports d’audit des finances publiques dans un délai raisonnable. Durant la période considérée, les documents budgétaires étaient généralement accessibles au public », écrit le département d’État dans son rapport, relevant néanmoins que « le gouvernement n’a pas publié de proposition de budget exécutif ni de rapport de fin d’année dans un délai raisonnable ».

« Les informations contenues dans le budget étaient généralement considérées comme fiables, et le gouvernement a publié de manière intermittente des rapports d’exécution des budgets. La Cour des comptes a vérifié le budget exécuté du gouvernement et a commencé à rendre ses rapports publics dans un délai de temps raisonnable sur son site internet », indique le rapport.

Le département dirigé par le secrétaire d’État Rex Tillerson a également mis en avant le respect des procédures dans l’attribution de contrats sur les “ressources naturelles“. « Les critères et les procédures avec lesquels le gouvernement attribue les contrats ou licences dans les ressources naturelles ont été spécifiés dans la loi et ont semblé être respectés en pratique », écrit le rapport, en allusion aux hydrocarbures.

Pour améliorer encore plus la transparence budgétaire de l’Algérie, le département d’État suggère de « publier les propositions de budgets d’exécution et les rapports de fin d’année dans un délai de temps raisonnable, et fournir plus de détails concernant les obligations de dettes et les revenus et dépenses dans le budget, dont celles des entreprises publiques », conclut le rapport.

close
close