search-form-close
  • Brent: $55,71+0,56%
  • Taux de change: 1 € = 133,17 DZD (Officiel), 192,5 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Un demi-millier de conteneurs dont 222 non identifiés abandonnés au port d’Alger

Ce sont exactement 499 conteneurs contenant des marchandises importées qui sont actuellement abandonnés au port d’Alger. Dans un avis aux propriétaires et consignataires de ces marchandises, publié dans la presse ce mardi, la Commission permanente chargée de l’inspection et de l’évaluation des marchandises signale que les marchandises seront détruites dans un délai de cinq jours à compter de mardi 16 mai. Les propriétaires sont appelés à réexporter leur marchandise ou à la transférer « vers d’autres entrepôts sous douanes ».

Par ailleurs, de nombreux importateurs mis en demeure ne sont mêmes pas identifiés. Sur les 499 conteneurs listés, on recense ainsi 222 clients inconnus. Parfois, les dates d’importation des conteneurs ne sont non plus connues par les services portuaires. Pour d’autres, les importations ont eu lieu entre 2000 et 2010.

Les noms de plusieurs sociétés, dont l’importateur de friperie Italiplex qui semble ne plus être en activité, ou encore la société FM Produit, reviennent régulièrement dans la liste. Les entreprises, identifiées ou non, importent également toutes sortes de produits dont la plupart sont déjà défectueux. Des « pneus usagés »,  « déchets ferreux », « lampe cassée », de « la friperie » et même « Goudi usagé », comptent parmi les marchandises.  Plus étrange encore, 69 des conteneurs sont vides, indiquent les services du port d’Alger.

La problématique des conteneurs et des marchandises qui obstruent les plateformes portuaires n’est pas récente. Hormis la capitale, des villes comme Bejaïa et Oran font régulièrement face à cette situation. Ce problème est directement lié au phénomène de la surfacturation. Les fraudeurs transfèrent illicitement des devises vers l’étranger sous couvert d’opérations d’importation de marchandises à des prix élevés  alors que la valeur réelle des produits est moindre. Les conteneurs, vides ou chargés de détritus, sont ensuite abandonnés au niveau des ports.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

  • Votre avis (5)

    • Fraternity

      Fraternity

      l’Etat, les banques et plus particulièrement les services de douane ont une grande responsabilité de ce gâchis; il se trouve que les propriétaires de ces conteneurs agissent sous des noms fictifs (des prêtes noms..) et exercent leurs activités d’exportation des capitaux (en devises), c’est le terme, sous couvert de sociétés écrans . L’Administration n’exerce aucun contrôle, ni à priori (sur l’existence réelle du commerce), ni à postériori (la présence effective de la marchandise) C’est la corruption et la complicité avec ces criminels au niveau de la chaine de contrôle de l’Etat, qui a largement facilité ces agissements … En ce temps là, son excellence et sa bande continue à nous parler du programme de son excellence et de puissance régionale!!

    • enqueteur

      enqueteur

      Si ce n’est des déchets radioactifs! Payé pour les en débarrasser et transférer des devises.2 en 1

    • stimak

      stimak

      Mais comment un conteneur peut se trouver au port sans en connaître le propriétaire ou l’importateur?
      Mais rien de surprenant dans un pays ou un parti politique se définit clairement comme l’Etat, et ou le gouvernement a tout le mal à mettre fin aux parking sauvages.

    • Delirium

      Delirium

      Il s’agit ni plus ni moins que de criminels , sans foi ni loi. Ils bénéficient de la latence de notre justice, de la faiblesse des pouvoirs public à la solde de flem ou flen!
      Il était pourtant si simple de centraliser un seul organe de contrôle et de régulation
      ( douanes,gendarmerie,finances) charge de tout ce qui est import!

  • À la une

    Abdelaziz Ziari : « Honnêtement, je n’exclus pas un cinquième mandat »

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre,…

    ENTRETIEN. Ancien président de l’Assemblée populaire nationale (APN), cadre du FLN et plusieurs fois ministre, Abdelaziz Ziari revient dans cet entretien sur les mesures prises par le gouvernement…

  • L'Actualité en temps réel

  • International

    • Un séisme de magnitude 7,1 a secoué mardi Mexico, provoquant des scènes de panique dans cette mégapole de 20 millions d'habitants, 32 ans jour pour jour après le puissant tremblement de terre de 1985 qui avait fait plus de 10.000…

close
close