search-form-close
Un ministre libyen avertit : « Si Tripoli tombe, Tunis et Alger tomberont à leur tour »

Un ministre libyen avertit : « Si Tripoli tombe, Tunis et Alger tomberont à leur tour »

Fathi Bachagha, ministre libyen de l’Intérieur, a fait état, ce jeudi 26 décembre, d’une « coopération importante entre la Libye, la Turquie, la Tunisie et l’Algérie ».

« Nous serons dans une même alliance de manière à servir nos peuples et notre stabilité et construire une coopération économique sur la base de la coopération politique et sécuritaire », a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi à Tunis, rapporte le journal Tunisie

« Si Tripoli tombe, Tunis et Alger tomberont à leur tour. Il s’agit d’une tentative de semer l’anarchie dans la région et faire main basse sur l’Afrique du Nord », a-t-il averti, selon la même source.

Pour le ministre de l’Intérieur libyen, la région est désormais confrontée à la prolifération des organisations terroristes en Syrie, en Irak, en Égypte et en Tunisie depuis le déclenchement des révolutions. Cela a fait de la Libye une cible pour ces organisations, ce qui requiert une lutte stratégique et acharnée contre le fléau du terrorisme, a-t-il soutenu. Il a dit regretter « l’exploitation par certaines parties de cette situation pour justifier leurs tentatives désespérées d’accéder au pouvoir par le langage de la force ».

  • Les derniers articles