search-form-close
Un producteur tente de s’immoler par le feu au siège de Dzair TV

Un producteur tente de s’immoler par le feu au siège de Dzair TV

Youcef Goucem, producteur et directeur de Go Films, est hospitalisé à Douera, à l’ouest d’Alger, après avoir tenté de s’immoler par le feu, lundi 7 janvier, dans le hall d’entrée de la chaîne Dzair TV.

Selon des sources proches de la chaîne du groupe d’Ali Haddad, le producteur est venu réclamer le payement de caméras cachées et de feuilletons diffusés par la chaîne en 2016. Youcef Goucem, qui a un contrat avec la chaîne, s’est présenté, selon les mêmes sources, avec son avocat pour rappeler à Abrous Outoudert, actuel PDG du groupe Media Temps nouveaux, récemment installé à ce poste, en remplacement de Mohamed Hakem, l’engagement financier de la chaîne.

En réponse, le nouveau responsable aurait signifié au producteur qu’il n’était pas au courant et qu’il fallait contacter l’ancien PDG. Youcef Goucem, qui est connu dans le milieu audiovisuel, aurait répliqué qu’il traitait avec une entreprise et non avec des personnes.

Pris de colère, le producteur est descendu au niveau du hall, est entré dans les toilettes où il s’est aspergé d’essence avant de mettre le feu à son corps. Les agents de sécurité ont réussi à éteindre les flammes grâce à des extincteurs et l’homme a été évacué vers Douèra. Un climat de panique s’est emparé du personnel de la chaîne.

La version de Dzair News

La chaîne a réagi ce mardi en fin de journée via un communiqué. Elle a confirmé l’incident. Mais selon Dzair News, le producteur « a été reçu par le nouveau Directeur général, M. Abrous Outoudert, qui l’a rassuré quant à la prise en charge de sa requête et son traitement avec les services de l’administration, le lendemain ».

« À la grande surprise, M Goucem qui, à son entrée avait dissimulé une petite bouteille de jus contenant de l’essence, a tenté de s’immoler, n’était la vigilance des agents de sécurité du siège », ajoute la chaîne qui fournit des éléments sur sa relation professionnelle avec M. Goucem, avec les montants des contrats et ceux en attente de paiement.

« Ces faits sont relatés pour mettre fin à des spéculations malveillantes et éclairer l’opinion publique sur un différend commercial, qui, malheureusement, a tourné au drame. Notre préoccupation première reste l’état de santé de M Goucem, tout comme nous demeurons proches de sa famille, à laquelle nous apportons notre soutien indéfectible », conclut Dzair News.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close