search-form-close
  • Brent: $62,15-0,85%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Usine Peugeot Algérie : signature de l’accord ce dimanche

Peugeot va assembler en Algérie. Le projet d’implantation de l’usine du constructeur français franchira demain dimanche 12 novembre sa dernière étape avec la signature du contrat entre les différentes parties, à l’occasion de la visite à Alger de deux ministres français.

« Le contrat sera signé demain matin au Centre international des conférences (Club des Pins) », affirme une source proche du projet.

Le projet porte sur la réalisation d’une usine d’assemblage de véhicules près d’Oran avec un investissement de 120 millions d’euros à terme. « Nous allons commencer avec une capacité de 25.000 véhicules pour atteindre 75.000 unités dans quelques années. Le taux d’intégration sera de 42% après cinq ans », explique notre source. Le pacte des actionnaires n’a pas été modifié : le capital de l’usine est réparti entre PSA (49%), PMO Constantine (20%), Condor (15,5%) et un opérateur pharmaceutique (15,5%).

En revanche, le business plan du projet a subi quelques changements, selon notre source. « Des modèles prévus initialement sont exclus », explique la même source, sans donner de détails. La Peugeot 208 pourrait être retiré de la gamme de véhicules qui seront assemblés dans la future usine algérienne du groupe PSA. « La Citroën C Elysée et la Peugeot 301 sont maintenues », affirme notre source. Le groupe PSA pourrait produire le nouveau 3008, un SUV qui rencontre beaucoup de succès en France.

Peugeot 301

 

Peugeot 3008

L’implantation de Peugeot conclut plus de deux ans de négociations entre le constructeur français et le gouvernement algérien. Elle intervient après l’installation de Renault (2014), Hyundai (2016), Volkswagen (2017) et Kia (2017).

close
close