search-form-close
Victoire des Verts à la CAN : quel impact sur le Hirak ?

Victoire des Verts à la CAN : quel impact sur le Hirak ?

L’Algérie a gagné la CAN 2019 où le mouvement populaire pour le changement du système entame son 5e mois. Quelle signification prend ce sacre ?

Toufik Bougaada, politologue. La Coupe d’Afrique des nations a redonné la joie de la victoire au peuple, lui qui a soif de victoire et de bonheur. C’est pourquoi, le mouvement populaire se poursuivra parce que la vraie victoire est celle de la lutte contre toutes les pratiques qui ont annihilé la volonté de la nation. Le mouvement citoyen en lui-même réalise chaque fois une victoire pour confirmer le prolongement du combat et cela en maintenant une pression permanente sur le pouvoir afin de le contraindre à consentir des concessions plus grandes comme présenter d’autres corrompus devant la justice. Et c’est ce qui rend toute réflexion émanant des hommes du pouvoir frappée de suspicion. Enfin, le pouvoir « mange » ses enfants par lui-même et travaille pour la perte de sa légitimé et sa légitimation.

Dans quel sens un tel succès peut-il influencer le Hirak ?

Je pense que cette victoire va donner plus d’envergure au mouvement populaire, et les joies de vendredi soir en étaient un parfait indicateur que ce soit par la présence massive des jeunes ou bien par les slogans qui ont été scandés. D’aucuns ont fait une lecture selon laquelle lorsque la volonté d’un individu se libère, il est capable de réaliser des miracles et l’exemple de Belmadi (sélectionneur national) en est une parfaite illustration. Le cas Belmadi confirme que la libération du pays du fléau de la corruption donnera ses fruits dans tous les domaines. Par conséquent, il est primordial de libérer la volonté politique et œuvrer pour que le peuple la recouvre afin de bâtir l’État des grandes réalisations, pas seulement dans le football mais aussi dans tous les domaines. Cela ne se concrétisera qu’avec une opération politique saine et transparente.

Les joueurs de l’équipe nationale ont apporté leur soutien au soulèvement pacifique en Algérie. De son côté le pouvoir politique a tenté de récupérer le mouvement en lançant un pont aérien vers l’Égypte et en installant des écrans géants dans différents endroits…

Le pouvoir ne peut pas récupérer les objectifs du mouvement citoyen, malgré ses tentatives inlassables. Parce que le peuple algérien est devenu plus conscient de ses méthodes et c’est pour cela que nous avons observé que ce qui a été fait, était un transfert du Hirak vers l’Égypte sur les gradins des stades du Caire et de Suez. Le peuple croit à son objectif pour lequel il sort manifester depuis le 22 février 2019 et il ne rentrera pas chez lui avant de l’avoir réalisé.

Mais il y a eu tout de même des tentatives…

Effectivement, les tentatives ont commencé dès le début et continueront jusqu’à épuisement de toutes les cartes possibles qui s’offrent au pouvoir. Cependant, toutes ces tentatives s’apparentent à quelqu’un qui est englué dans des sables mouvants, à chaque fois qu’il tente de bouger il s’enfonce davantage.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close