search-form-close
VIDÉO. Tebboune : « On est au milieu du gué. Ou nous avançons ensemble… »

VIDÉO. Tebboune : « On est au milieu du gué. Ou nous avançons ensemble… »

Abdelmadjid Tebboune a tenu, ce dimanche 30 juillet, un discours rassurant sur la situation économique et financière du pays. Il a notamment exclu tout recours à l’endettement extérieur, expliquant que cette décision a été prise par le chef de l’État pour préserver la souveraineté du pays.

Mais, dans son intervention, le Premier ministre a évoqué une situation financière « très tendue ». « La situation financière est très tendue. Ce n’est pas un secret », a-t-il dit devant le chef de l’UGTA et les représentants du Patronat dont Ali Haddad.

Avant de nuancer : « Quand je dis tendue, c’est par rapport à nos ambitions de développement. Mais l’État dispose de moyens matériels lui permettant de continuer à financer les projets de développement prioritaires notamment en matière de logement, de santé, d’enseignement, à payer les salaires et à importer à hauteur de 35-36 milliards de dollars par an ».

Abdelmadjid Tebboune a utilisé le mot « Impasse » pour qualifier la situation financière actuelle. « Face aux déséquilibres macroéconomiques dans le contexte du recul des recettes pétrolières, nous allons compter sur nos capacités, petites ou grandes soient-elles (…) on doit sortir de cette impasse ».

Plus loin, Abdelmadjid Tebboune utilise une autre figure inquiétante pour décrire la situation : « Nous sommes au milieu du gué. Ou nous avançons ensemble, ou on va être emportés », a-t-il dit.

  • Les derniers articles