search-form-close
Yasmina Khadra dénonce une censure, le ministère de la Culture répond

Yasmina Khadra dénonce une censure, le ministère de la Culture répond

Khadra a accusé ce vendredi 14 décembre le ministère de la Culture d’avoir refusé le tournage à Oran d’une émission de Canal + qui devait être consacrée au célèbre écrivain.

« L’émission littéraire « 21 cm » ( Canal+) que M. Augustin Trapenard allait me consacrer à Oran en ce mois de décembre a été annulée faute d’autorisation de tournage refusée par le ministre de la Culture algérien.

« Il s’agit d’une émission purement littéraire, apolitique, sur mon parcours de romancier et sur les lieux qui m’ont inspiré et forgé », a écrit Yasmina Khadra, sur sa page Facebook. Avant de demander des explications au ministre de la Culture Azzedine Mihoubi.

« M. Mihoubi, vous qui êtes poète, pourriez-vous nous dire pourquoi vous vous êtes opposé à ce que vous êtes censé défendre ? »

Sans tarder, le ministère de la Culture a répondu à Yasmina Khadra en début de soirée, avec des explications. « Sur sa page Facebook l’écrivain et romancier algérien Yasmina khadra a mentionné le refus du ministère de la Culture de lui accorder une autorisation de tournage pour une émission littéraire de canal +…

le ministère de la Culture tient à préciser que dans sa réponse il a expliqué qu’il n’était pas dans ses prérogatives d’établir le visa d’agrément pour l’équipe de tournage. Qu’il fallait donc se rapprocher des services du ministère algérien des Affaires étrangères et de l’ambassade d’Algérie en France », affirme le département de Azzedine Mihoubi dans un communiqué.

Le ministère de la Culture assure qu’il n’a « à aucun moment mentionné le refus d’octroyer le visa à Mr Yasmina Khadra pour le tournage. »Il s’agit d’une mauvaise interprétation et non compréhension des procédures exigées et établies. L’autorisation de tournage est automatiquement accordée lorsque les équipes chargées du tournage sont autorisées à entrer sur le territoire algérien pour effectuer un tournage », précise encore le ministère.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close