search-form-close
  • Brent: $62,15-0,85%
  • Taux de change: 1 € = 134,84 DZD (Officiel), 204,50 DZD (Parallèle)
  • TSA Météo

Youcef Yousfi : l’Algérie va exporter le rond à béton et le ciment

Flickr / EPP Group in the European Parliament / huffpostmaghreb.com

Le complexe sidérurgique de la wilaya de Jijel, dont le premier laminoir est entré en production, ‘‘contribuera à couvrir tous les besoins du pays en particulier en matière de rond à béton’’, a affirmé, jeudi, le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

Qualifiant ce complexe de ‘‘très moderne’’, le ministre a indiqué que ce projet, comprenant plusieurs unités de production, ‘’serait entièrement achevé d’ici 18 mois’’ et contribuerait, a-t-il précisé, à satisfaire les besoins nationaux en différents produits sidérurgiques, en particulier le rond à béton, et ce, lors d’une visite d’inspection au laminoir du complexe Bellara , mis en service il y a un mois.

‘‘Tous les besoins du pays en matière de rond à béton seront couverts d’ici une année ou deux’’, a affirmé le ministre qui a rappelé les multiples investissements lancés par l’Algérie à cet effet, rapporte l’agence officielle.

L’État, à travers ce projet structurant, ambitionne de passer de l’importation à la satisfaction des besoins en la matière puis à l’exportation, a assuré le ministre qui a insisté sur l’importance de rentabiliser au maximum le complexe de Bellara.

Dans ce sens, M. Yousfi a appelé les responsables concernés à penser, d’ores et déjà, à l’exportation et procéder à des études de marché à l’international pour commercialiser ce produit industriel, compétitif sur le plan de la qualité et du coût, à l’étranger.

M. Yousfi qui a salué l’esprit de coopération et de collaboration entre les responsables algériens et qataris, ayant permis l’aboutissement de ce projet en travaux depuis trois ans, a réitéré l’engagement de l’État à soutenir ‘‘toutes les actions visant la promotion de l’industrie nationale’’.

De son côté, le DG du complexe Algerian Qatar Steel (AQS), M. Youcef Ahmed El Mohannadi a salué l’appui des autorités algériennes pour la concrétisation de ce projet, ayant nécessité un investissement de 202 milliards de dinars, notamment en matière de facilitations administratives.

Le complexe sidérurgique de Bellara assure, dans une première étape, une production de 2 millions de tonnes, dont 1,5 millions de tonnes de rond à béton et 700.000 tonnes de fil machine, selon les explications fournies sur place par les responsables concernés, qui ont affirmé que tout les  raccordements nécessaires au fonctionnement de cette usine (électricité, eau, entre autres) ont été réalisés.

Au cours de sa visite dans la wilaya de Jijel, le ministre s’est rendu au port de Djen Djen qui a bénéficié d’une liaison par voie ferrée sur un linéaire de 48, 6 km vers le complexe de Bellara, où il a donné des instructions pour se préparer à la phase d’exportation envisagée dans le cadre du plan de promotion du complexe sidérurgique.

Le ministre s’est rendu également dans une unité de tannerie, située à El Milia, puis a procédé à l’inauguration d’une usine de fabrication de médicaments, spécialisée dans les pommades et les collyres, d’une capacité annuelle  de 10 millions de boites.

Ciment : cap sur l’exportation

Le ciment constitue “le premier produit industriel devant optimiser le volume des exportations hors hydrocarbures de l’Algérie”, a affirmé jeudi à Jijel le ministre de l’Industrie et des Mines, Youcef Yousfi.

S’exprimant au cours d’un point de presse, tenu à l’issue d’une visite de travail dans cette wilaya, le ministre qui a rappelé l’importance des investissements consentis par l’État dans le domaine de la production de ciment, a indiqué que ce produit, devant franchir la phase d’exportation d’ici à 2019-2020, constituera “l’élément principal favorisant l’exportation hors hydrocarbures avec un volume de 15 millions de tonnes à exporter annuellement”.

Les produits sidérurgiques constitueront également des facteurs qui favoriseront le renforcement des exportations hors hydrocarbures, a souligné M. Yousfi.

Le ministre a, par ailleurs, appelé les responsables du port de Djen Djen à accompagner la stratégie nationale d’exportation, en procédant aux aménagements nécessaires pour créer les conditions idoines aux opérations d’exportation. Le port de Djen Djen figure parmi les plus grands ports en Afrique, a rappelé le ministre.

close
close