search-form-close
​Sonatrach et Saipem mettent fin à leurs litiges juridiques

​Sonatrach et Saipem mettent fin à leurs litiges juridiques

Le groupe Sonatrach et la compagnie italienne Saipem ont signé un accord ce mercredi mettant fin aux litiges juridiques opposant les deux parties, rapporte l’agence Reuters.

L’accord a été effectué par les PDG des deux entreprises. « L’accord ouvrira des opportunités pour ma compagnie dans les prochaines années en Algérie », a affirmé le PDG de Sonatrach, Abdelmoumen Ould Kaddour. « C’est un grand jour pour Saipem et pour moi », a pour sa part déclaré Stefano Cao, le PDG de Saipem.

La Cour d’arbitrage internationale avait condamné en décembre dernier l’entreprise italienne Saipem à verser 135 millions de dollars à la Sonatrach comme indemnités pour « négligence grave » dans le cadre d’un contrat conclu en 2008 pour la construction d’une usine de regazéification à Hassi Messaoud.

Le projet avait été attribué par le ministre de l’Énergie de l’époque, Chakib Khelil, à la Saipem pour un montant équivalent à 117 milliards de dinars, soit 1.5 milliard de dollars. En 2014, Saipem a déposé une demande d’arbitrage auprès de la Chambre de commerce internationale à Paris pour réclamer le montant équivalent à environ 171.1 millions d’euros en guise de recouvrement des frais supplémentaires encourus par Saipem lors de l’exécution du projet.

close