search-form-close

24.000 ingénieurs et techniciens formés pour lutter contre la cybercriminalité

24.000 ingénieurs et techniciens ont été formés pour faire face à la cybercriminalité et protéger les réseaux et systèmes informatiques, a annoncé le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels, Mohamed Mebarki, dans des propos rapportés ce lundi par la Radio nationale.

« Partant du principe que la lutte contre la criminalité électronique et la protection des réseaux et systèmes informatiques passe par la formation de ressources humaines qualifiées, nous avons initié, depuis 2002, des conventions avec des géants du domaine, à l’instar de Huawei, Microsoft et Cisco, au titre de la stratégie nationale de développement de l’économie numérique et de la sécurité cybernétique », a indiqué le ministre ce dimanche lors d’une allocution prononcée à l’ouverture d’ateliers de formation sur la « Sécurité informatique et les nouvelles techniques de gestion des réseaux ».

La convention signée avec Cisco a abouti à la création d’un centre pour la formation de « formateurs Cisco », parallèlement à la création à partir de 2006 de 36 académies à travers le pays, en application d’un programme visant une formation et une mise à niveau conformément aux normes mondiales en vigueur, a précisé Mabarki, ajoutant que l’Algérie compte désormais 700 formateurs Cisco , en matière d’« exploitation », « exploration » et « sécurité ».

En outre, Cisco a certifié 21.000 diplômes d’ingénieurs et techniciens. Cet « effectif humain hautement qualifié » aura une « contribution certaine dans la protection des réseaux et systèmes électroniques des entreprises et institutions, dont il a renforcé les rangs », a estimé le ministre de la Formation et de l’Enseignement professionnels.

close