search-form-close
À Bejaia, la population boycotte le festival de la chanson amazigh

À Bejaia, la population boycotte le festival de la chanson amazigh

La polémique enflait depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux. Alors que la wilaya de Bejaia est confronté à de nombreux problèmes de développement – insuffisance d’infrastructures, distribution d’eau, hygiène…-, les autorités locales ont décidé de maintenir le festival de la chanson amazigh organisé tous les ans, à la même période.

Pour la population, les sommes dépensées pour accueillir un tel festival aurait dû être employées ailleurs pour résoudre les nombreux problèmes quotidiens des habitants. Le rejet a été renforcé par le refus des autorités locales de dévoiler le montant qui a été alloué au festival. « Où est la transparence ? », s’interrogeait jeudi la page Bejaia Sois L’Observateur.

Hier, les habitants sont passés à l’acte. En fin de journée, un rassemblement s’est tenu devant le stade qui accueille le festival. Le soir, les sièges mis à la disposition des spectateurs sont restés vides. La population a décidé de boycotter le festival.

« La population ont exprimé leur rejet du festival qui est organisé officiellement pour la promotion de la langue amazigh. Elle estime que la promotion de la langue amazigh ne doit pas se faire uniquement à travers la chanson », explique Bejaia Sois L’Observateur.





 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close