search-form-close

À la veille d’une manifestation à Bejaïa, Amnesty appelle l’Algérie à lever les restrictions sur la liberté d’expression

Amnesty International a appelé, ce mercredi 4 octobre, les autorités algériennes à lever les restrictions sur la liberté d’expression, d’association et de réunion.

« Les autorités algériennes doivent lever toutes les restrictions imposées au droit à la liberté d’expression, d’association et de réunion, garanti par la Constitution », écrit l’ONG dans un communiqué publié à « la veille d’un rassemblement pacifique qui se tiendra le 5 octobre à Bejaia, suite à l’interdiction de l’université d’automne de la Ligue algérienne pour la défense des droits de l’Homme (LADDH) ».

« Les militant (e)s d’Amnesty International Algérie participeront à ce rassemblement non seulement pour exprimer notre soutien à la LADDH mais aussi pour demander aux autorités algériennes de ne pas restreindre de manière arbitraire et injustifiée les activités des associations », a déclaré Hassina Oussedik, directrice d’Amnesty International Algérie, citée dans le communiqué.

 

close