search-form-close
Affaires Tahkout et Haddad : ce que reproche la justice à Zoukh et Ghoul

Affaires Tahkout et Haddad : ce que reproche la justice à Zoukh et Ghoul

L’ex-wali d’Alger Abdelkader Zoukh a comparu ce jeudi 18 juillet devant le conseiller enquêteur près la Cour suprême, dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Tahkout.

Selon un communiqué de la Cour suprême adressé à la rédaction, M. Zoukh est poursuivi pour « octroi volontaire à des tiers d’indus avantages lors de la conclusion de contrats en violation des dispositions réglementaires et législatives », « mauvaise utilisation de la fonction de la part d’un fonctionnaire public », « conflit d’intérêt », « corruption dans la conclusion de marchés publics » et « dilapidation de deniers publics ».

À l’issue de sa comparution devant le conseiller enquêteur, Abdelkader Zoukh a été placé sous contrôle judiciaire, selon le communiqué.

De son coté, Amar Ghoul a comparu devant le conseiller enquêteur de la Cour suprême dans le cadre de l’enquête sur l’affaire Ali Haddad. L’ex-ministre des Travaux publics est poursuivi pour les mêmes chefs d’inculpation que Zoukh. Après sa comparution, il a été placé sous mandat de dépôt.


 

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close