search-form-close
« Alger, la Mecque des Révolutionnaires » : le documentaire attire les foules

« Alger, la Mecque des Révolutionnaires » : le documentaire attire les foules

La diffusion, lundi 24 avril, du documentaire « Alger, la Mecque des Révolutionnaires » a connu un franc succès. Les spectateurs étaient nombreux à l’Institut français d’Alger pour l’avant-première de cette production à l’initiative de Amirouche Laidi et réalisée par Mohand Ben Salama. Face à l’affluence, de nombreuses personnes n’ont d’ailleurs pas pu profiter de la diffusion. Une nouvelle projection sera organisée mercredi 26 avril a indiqué l’Institut français.

Les années fastes de la diplomatie algérienne

Le film de 57 minutes retrace les grands événements intervenus à Alger entre 1962 et 1974, en se concentrant sur les mouvements révolutionnaire et anticolonialiste qui ont trouvé refuge dans la capitale. À travers des images d’archives exceptionnelles regroupées à partir de 17 sources différentes, le réalisateur est revenu sur la diplomatie déployée par l’Algérie au lendemain de son indépendance.

Dès les premières minutes, le ton est donné avec des images inédites, offertes par la Fondation Kennedy, montrant Ahmed Ben Bella reçu par le président John Fitzgerald Kennedy puis s’envolant directement vers Cuba où Fidel Castro lui réserva un accueil triomphant. La production retrace aussi les grands moments de la représentation diplomatique algérienne à l’ONU, l’aide financière et logistique apportée aux différents mouvements de libération sur le continent africain et notamment le Congrès national africain de Nelson Mandela. Le réalisateur évoque également l’arrivée des Black Panthers et la présence du révolutionnaire Che Guevara ainsi que l’organisation du Festival panafricain d’Alger en 1969.

« Loin de se limiter à cette époque, l’influence de l’Algérie sur la scène diplomatique internationale continue d’être majeure aujourd’hui », a indiqué Bernard Emié, ambassadeur de France en Algérie. Celui-ci a rappelé le travail effectué par Alger et Paris notamment, dans le cadre de l’accord sur le Mali en 2015 et pour la stabilisation de la Libye.

Le documentaire sera diffusé sur Arte le 16 mai prochain.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close