search-form-close

Annulation de la destitution de Kerbadj : la FAF dément, accuse une “certaine presse”

La Fédération algérienne de football (FAF) a indiqué ce lundi dans un communiqué publié sur son site officiel, n’avoir reçu aucune décision du tribunal administratif de Bir Mourad Rais qui aurait annulé le retrait de délégation de la Ligue de football professionnel (LFP), décidé le 21 janvier dernier lors de la réunion du Bureau fédéral. « La FAF dément formellement ces allégations et nie avoir reçu une quelconque correspondance ou décision que ce soit du tribunal en question ou du Tribunal Arbitral du Sport (TAS) », précise l’instance fédérale.

Publicité
Loading ads video ..

Le 21 janvier, la FAF a annoncé sa décision de retirer la délégation de gestion des championnats professionnels de la LFP avec effet immédiat, conformément à l’article 20 de la convention qui lie la FAF et la LFP depuis juillet 2011. La décision a été prise à l’unanimité par le Bureau Fédéral de la FAF, réuni en session ordinaire à Sétif sous la présidence de Kheireddine Zetchi.

La FAF a reproché à la LFP, et à son président destitué Mahfoud Kerbadj, de délivrer les licences des nouvelles recrues hivernales de l’ES Sétif, alors que le club était interdit de recrutement en raison de salaires impayés. Kerbadj avait expliqué sa décision par le souci de permettre à l’Entente de qualifier ses nouveaux joueurs en vue de la Ligue des champions d’Afrique. En réaction à cette décision, le Conseil d’administration de la LFP a décidé de recourir au TAS dans l’espoir de voir cette décision annulée.

« Soucieuse et respectueuse des lois du pays, de ses statuts et de ses propres  règlements, la FAF est dans son plein droit de réagir à une campagne de presse haineuse et calomnieuse pour barrer la route aux professionnels de la rumeur qui alimentent malheureusement, au quotidien, une certaine presse tendancieuse », souligne la FAF.

Le feuilleton est donc loin de prendre fin et de livrer tous ses secrets entre la LFP et la FAF. Le président du directoire installé pour gérer les affaires courantes, Amar Bahloul a annoncé récemment le déroulement, durant la première quinzaine du mois de mars prochain, de l’Assemblée générale ordinaire (AGO) de la LFP, qui sera suivie un mois plus d’une de l’assemblée élective.

close