search-form-close
Belmadi : l’équipe de France sera accueillie en Algérie avec « beaucoup de sympathie »

Belmadi : l’équipe de France sera accueillie en Algérie avec “beaucoup de sympathie”

Le sélectionneur national Djamel Belmadi a réaffirmé ce mercredi son intérêt pour un match amical entre l’Algérie et la France, une semaine après avoir relancée le projet. Il a assuré que les Bleus seront accueillis en Algérie, avec « beaucoup de sympathie ».

« Je sais que si ça se joue en Algérie, l’équipe de France sera accueillie avec beaucoup de sympathie », a dit Belmadi à la radio française RMC, en proposant de jouer « deux matches à Alger et Oran, pour faire profiter tout le monde », en réponse au journaliste qui lui disait qu' »il faudra un stade de 400000 places ».

« On a deux beaux stades en train de se construire, poursuit Djamel Belmadi. Je pense qu’il y a une volonté politique de vouloir, à terme, peut-être organiser une Coupe d’Afrique. On parlait d’octobre 2020. Je pense qu’il y aura au moins deux stades terminés, cela peut être à Alger ou Oran », a ajouté Belmadi.

Sur l’intérêt de cette rencontre, Belmadi y trouve un double, sportif et politique pour rapprocher les deux pays.

« Déjà par l’adversaire : deux fois champions du monde, on ne va pas faire la fine bouche ! C’est sûr que d’un point de vue sportif, l’intérêt est là, c’est l’intérêt numéro 1. Et par l’histoire du pays… Si cela peut arranger un peu les choses et assainir les relations. On m’a posé la question et je l’ai dit, je lève les deux mains pour ça. On sait ce que le sport est capable de faire, notamment le football, insiste l’entraîneur. C’est à cela qu’on aspire », a-t-il dit.

Le 3 septembre, Belmadi a relancé l’idée d’un match amical entre les champions d’Afrique et les champions du monde. En réponse, le président de la Fédération française de football (FFF) s’est d’abord montré pessimiste sur la tenue de cette rencontre, avec de changer de position.

« Depuis que je suis en place, je veux aller en Algérie. C’est le seul pays qu’on ne rencontre pas. Il est temps, 60 ans après, qu’on puisse jouer au football. Il est temps de faire ce match », a déclaré Le Graët mardi sur France info. Le même média avait révélé que la FAF a proposé à son homologue française d’organiser un match amical entre les deux pays en octobre 2020 à Oran.

La dernière confrontation entre la France et l’Algérie remonte au 6 octobre 2001. Un match amical qui a été interrompu à 15 minutes de la fin après une invasion de terrain par des supporters…

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close