search-form-close

CAN 2019 – Algérie – Bénin : retrouver la dynamique de la victoire

L’Algérie affronte ce vendredi soir le Bénin au stade Mustapha Tchaker de Blida (20h45) avec la ferme intention de retrouver la dynamique de la victoire, en match comptant pour la 3e journée des qualifications de la CAN-2019.

Sus la houlette du nouveau sélectionneur national Djamel Belmadi, les Verts auront à cœur de retrouver d’abord la joie de jouer et reconquérir leur public, après une longue période de disette, pour ce premier acte face au Bénin, en attendant la seconde manche mardi prochain à Cotonou.

En dépit du point du match nul décroché en septembre dernier à Banjul face à la Gambie (1-1), l’EN est appelée plus que jamais à l’emporter face au Bénin, dans un match très important pour les coéquipiers de Sofiane Feghouli. Rappelons que le dernier succès de l’Algérie remonte à mars dernier en amical face à la Tanzanie (4-1) à Alger sous la houlette de l’ancien coach Rabah Madjer.

« Nous allons jouer à domicile. Tout autre résultat qu’une victoire est négatif. J’ai 23 joueurs de qualité. Il n’y plus de petites équipes en Afrique. Les résultats des derniers matchs sont là pour en témoigner. Si on part avec l’idée qu’on est l’Équipe nationale, ancien mondialiste et qu’on va gagner, on prend le truc du mauvais côté », a indiqué Belmadi lors de son dernier point de presse tenu mardi au Centre technique national de Sidi Moussa.

Côté effectif, Belmadi devra se passer des services du meilleur buteur en activité de la sélection Islam Slimani, forfait pour les deux rencontres face au Bénin en raison d’une blessure musculaire à l’arrière de cuisse droite. Le joueur de Fenerbahçe (Turquie) a été remplacé par Oussama Darfalou (Vitesse Arnhem/ Pays-Bas) appelé en renfort.

« C’est une double confrontation importante mais pas décisive. Nous devons avoir le sentiment d’être sûr de gagner et éviter de penser à une autre chose qu’une victoire », a tenu à insister Belmadi.

Le Bénin en conquérant

Co-leader du groupe D en compagnie de l’Algérie avec 4 points chacun, le Bénin se déplace à Alger en conquérant, puisqu’il refuse de se présenter en victime expiatoire, comme l’a si bien indiqué son sélectionneur le Français Michel Dussuyer.

« Nous avons pour ambition de poser des problèmes à cette équipe d’Algérie. Notre objectif est de ramener quelque chose de positif d’ici. On sera satisfaits si on repart avec un résultat positif. On n’a peur de rien. On sait ce qui nous attend, mais on n’a pas peur. On sait que l’entame du match sera difficile et qu’il va falloir bien résister et contrecarrer l’adversaire, en attendant de sortir doucement dans le match et imposer un peu plus notre jeu », a affirmé Dussuyer, dont les propos ont été repris jeudi par le journal Le Buteur.

Dans l’historique des confrontations entre les deux pays, l’Algérie domine largement avec 6 victoires et 2 nuls, toutes compétitions confondues, depuis la première opposition disputée en 1983.

La rencontre sera dirigée par un trio arbitral guinéen conduite par Ahmed Sekou Touré, assisté de ses deux compatriotes Aboubacar Doumbouya et Sidiki Sidibé.

Dans l’autre match du groupe B, le Togo et la Gambie qui ferment la marche avec un seul point au compteur, s’affrontent ce vendredi à Lomé dans un match déjà décisif pour les deux équipes.

close