search-form-close
CAN 2021 – Botswana – Algérie : les Verts face à un match piège

CAN 2021 – Botswana – Algérie : les Verts face à un match piège

Sans pitié face à la Zambie (5-0) jeudi dernier à Blida, en ouverture des qualifications de la CAN-2021, l’équipe nationale de football aura à cœur de récidiver et prolonger son invincibilité, en affrontant ce lundi soir le Botswana au national stadium de Gaborone (20h00, algériennes), dans le cadre de la 2e journée (Gr.H).

Les Verts, à pied d’œuvre depuis vendredi dans la capitale botswanaise, aborderont cette deuxième sortie avec l’intention de l’emporter, et surtout conforter leur position de leader de leur groupe, acquise dès la journée inaugurale à la faveur du match nul ayant soldé le match entre Zimbabwe – Botswana à Harare (0-0).

En l’absence du capitaine Riyad Mahrez, libéré au lendemain du match face à la Zambie, pour des « raisons personnelles », l’équipe nationale partira certes favorite face à la 146e nation sur le plan mondial, mais devra tout de même rester vigilante, face à un adversaire « qui défend bien », comme l’a si bien mentionné le sélectionneur national Djamel Belmadi.

« Le Botswana est une équipe qui défend bien. Nous allons aborder cette rencontre avec l’intention de s’imposer, tout en respectant l’adversaire », a relevé Belmadi, à l’issue de la large victoire face aux Zambiens, cité par l’agence officielle.

La vigilance devra être de mise chez les Algériens, qui seront face à une belle occasion de rester sur leur belle série d’invincibilité (17 matchs) et franchir un nouveau pas vers une qualification prématurée pour la phase finale de la CAN-2021 prévue au Cameroun.

Dirigé sur le banc par le technicien algérien Adel Amrouche, le Botswana, qui ne compte qu’une seule participation à la CAN en 2012 (Gabon – Guinée équatoriale), tentera de créer la surprise devant son public.

« C’est un plaisir et un honneur de jouer contre l’Algérie, c’est une équipe d’envergure mondiale avec un très bon staff. Mon équipe va apprendre à jouer contre une équipe coriace et d’un certain niveau mais pour le reste il n’y a pas de sentiments, je suis un professionnel. La seule chose qui va un peu me déranger, c’est l’hymne national. J’aurai aimé être de l’autre côté mais je préfère éviter d’y penser parce que c’est vrai que le fait de voir le drapeau de ton pays quand tu es à l’étranger ça te fait quelque chose mais en plus tu sais que tu vas jouer contre ton pays », a indiqué Amrouche au site Dz Foot.

Il s’agit du dernier match officiel pour les champions d’Afrique en 2019, puisque le prochain rendez-vous aura lieu en mars 2020, avec le début du 2e tour des éliminatoires de la Coupe du monde 2022.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close