search-form-close
Ce que reproche la justice à Abdelmalek Sellal et Amara Benyounes

Ce que reproche la justice à Abdelmalek Sellal et Amara Benyounes

L’ex-Premier ministre Abdelmalek Sellal et l’ancien ministre du Commerce Amara Benyounes ont été placé ce jeudi 13 juin en détention provisoire à la prison d’El Harrach.

Dans un communiqué à l’issue de leur audition, la Cour suprême a détaillé les chefs d’inculpation reprochés à ces deux figures du règne de Bouteflika.

« Dans le cadre de l’enquête ouverte à la Cour suprême sur Ahmed Ouyahia et ceux qui sont avec lui, le conseiller enquêteur a entendu ce 13 juin 2019 Abdelmalek Sellal et Amara Benyounes », indique la Cour suprême dans un communiqué.

Quatre chefs d’inculpation sont reprochés à Abdelmalek Sellal et Amara Benyounes, selon la même source. Il s’agit d' »octroi d’avantages aux tiers dans le cadre des marchés publics et les contrats, en application de l’article 26 aliéna 1 de la loi relative à la lutte et la prévention contre la corruption, gaspillage de l’argent public, mauvaise utilisation de la fonction et conflits d’intérêts », précise la Cour suprême.

Hier, mercredi 12 juin, l’ancien Premier ministre Ahmed Ouyahia a été placé sous mandat de dépôt et incarcéré à la prison d’El Harrach, et l’ex-ministre des Transports Abdelghani Zaalane, a été mis sous contrôle judiciaire par le juge d’instruction de la Cour suprême.

En 24 heures, deux ex-Premiers ministres et un ancien ministre sont placés en détention provisoire, dans le cadre d’une enquête sur la corruption.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close