search-form-close

Coupe arabe des clubs : le MCA fait une bonne opération

Le MC Alger s’est imposé ce jeudi en déplacement face aux Bahreïnis d’Al-Riffa SC 2 à 1 (mi-temps : 1-1) en match disputé au stade national du Bahreïn, comptant pour les 32es de finale (aller) de la Coupe arabe des clubs champions de football.

Le Doyen a ouvert le score dès la 3e minute de jeu. Décalé sur le côté droit, le capitaine Abderrahmane Hachoud dépose le ballon sur la tête de Walid Derrardja qui ne s’est fait pas prier pour battre le portier adverse.

Touchés dans leur amour propre, les locaux se sont rués vers le camp algérois pour égaliser, mais leurs tentatives n’ont pas été fructueuses pour manque de lucidité. Ce n’était que partie remise, puisque les Bahreïnis ont réussi à remettre les pendules à l’heure grâce à Ali Haram (40e) du pied gauche, devant la passivité de la défense du MCA, complètement dépassée par les événements en cette première mi-temps.

Après la pause, les visiteurs ont dominé le premier quart d’heure de jeu, avant que le MCA ne parvienne à reprendre l’avantage, contre le cours du jeu, grâce à sa nouvelle recrue estivale Abderrahmane Bourdim (58e) sur une passe décisive de Derrardja.

Le Mouloudia tentera de confirmer cette victoire lors de la seconde manche prévue le vendredi 28 septembre prochain au stade Olympique du 5-juillet (19h00).

L’autre représentant algérien dans cette compétition, l’USM Alger, a réalisé mercredi une excellente opération en s’imposant à Karbala face aux Irakiens de la Force aérienne (1-0), grâce à un but signé Aymen Mahious (72e).

Rappelons que l’Entente est devenue la première équipe à valider samedi dernier son billet pour le prochain tour de cette compétition aux dépens des Émiratis d’Al-Aïn (aller : 2-1, retour 0-1). Les deux rencontres ont été disputées à Zagreb (Croatie) sur demande d’Al-Aïn qui a effectué son deuxième stage d’intersaison dans la capitale croate.

L’Union arabe de football (UAFA) a relancé la Coupe arabe sous une nouvelle formule à élimination directe, dont le vainqueur empochera un bon pactole de 6 millions de dollars, alors que le finaliste aura droit à 2.5 millions de dollars.

close