search-form-close
Un 17e vendredi sous le signe de la détermination

Un 17e vendredi sous le signe de la détermination

23h42. Fin de ce direct.

>> Lire sur TSA : Affaire Tahkout : un dossier de 700 pages

>> Lire sur TSA : 17e vendredi : les manifestants raillent Ouyahia et se réjouissent de son arrestation

>> Lire sur TSA : Blocage de TSA : le PT dénonce un « acte arbitraire »

>> Lire sur TSA : 17e vendredi : détermination et constance des revendications

18h40. Des manifestations pacifiques se sont déroulées ce vendredi, pour la 17e fois, depuis le 22 février, dans plusieurs villes du pays : Alger, Constantine, Oran, Tlemcen, Annaba, Skikda, Jijel, Setif, Ain Temouchen, Bejaia, Tizi Ouzou, Bouira, Mostaganem, Tiaret, Mascara, Bechar, Souk Ahras, Chlef, Relizane, Djelfa, etc. Les manifestants, très nombreux, ont exprimé leur satisfaction après l’incarcération de Ouyahia et Sellal, et réaffirmé leur revendication relative au départ des 2B (Bedoui et Bensalah). Faits nouveaux à Alger, des manifestants ont appelé à juger l’ex-président Abdelaziz Bouteflika et à Constantine, ils ont demandé à juger Bedoui.

18h38. À Alger, les manifestants ont exprimé leur satisfaction après l’incarcération de Ouyahia

 

18h31. Alger, les manifestants ont réclamé le jugement de Bouteflika

 

18h24. Imposante marche à Jijel. Les manifestants ont applaudi l’incarcération de Ouyahia et Sellal. Ils ont réclamé le départ des B.


18h20. Skikda : les citoyens sont sortis en masse pour manifester et exprimer leur satisfaction après l’incarcération de Ouyahia et Sellal


18h18. Alger, les manifestants brocardent Ouyahia

 

>> Lire sur TSA : Blocage de TSA : le FFS dénonce

17h46. Constantine : les bénévoles entrent en action pour nettoyer les rues de la ville après la manifestation du 17e vendredi


17h01. Alger, place de la Grande poste

[Crédits : TSA]


>> Lire sur TSA : Salah Goudjil depuis Paris : le dialogue « reste la voie la plus appropriée «
17h01. Oran : Il y a eu une très forte mobilisation ce vendredi dans les rues où les dizaines de milliers de manifestants ont notamment réitéré leurs slogans liés à la « nécessité d’instaurer un État de droit qui garantirait les libertés démocratiques ».

17h00. Alger, la trémie de la rue Hassiba pleine de monde

16h59. Tlemcen : la mobilisation a été forte ce vendredi dans les rues de la capitale des Zianides où des milliers de manifestants ont battu le pavé pour réitérer leurs revendications politiques pour une véritable transition démocratique. »Tous ceux qui sont responsables de la situation désastreuse actuelle du pays doivent partir et laisser place à des patriotes et compétents », ont scandé les manifestants.

16h31. Incarcération de Ouyahia, Sellal et Benyounes, les réactions des manifestants


16h26. Constantine, les manifestants adressent un message aux magistrats en charge de la lutte contre la corruption


16h20. Djelfa : le « cadeau » d’un enfant à Ouyahia


16h07. Sétif : imposant rassemblement pour le 17e vendredi.


15h40. Imposante marche à Bejaia pour le 17e vendredi.


15h39. Sidi Bel Abbès : une grande marche est organisée ce vendredi dans les rues de la ville. Les milliers de participants à cette manifestation ont notamment scandé des slogans hostiles à Bensalah, Bedoui et au système qu’ils incarnent.

15h29. Aïn Témouchent : la mobilisation a été au rendre-vous ce vendredi. « Système dégage », ont longuement scandé les manifestants.

15h25. Relizane : il y a une mobilisation massive ce vendredi dans les rues où des milliers de citoyens ont manifesté pour « un changement de système et l’instauration d’une véritable démocratie ».

>> Lire sur TSA : Corruption : le fils de Djamel Ould Abbés écroué

15h22. Jijel : des milliers de manifestants sont dans la rue pour le 17e vendredi.

15h16. Constantine : « Al issaba fi sedjoune, li zaouar wach ikoune » (la bande en prison, et le fraudeur doit suivre).


15h12. Alger : la mobilisation du 17e vendredi en photos.

[ Photo : TSA ]


15h08. Tiaret : malgré la forte chaleur, les manifestants ont investi en masse la rue ce vendredi. « Libérez le peuple », lit-on sur une des banderoles brandies par les marcheurs.

| LIRE AUSSI : Dix ONG tunisiennes condamnent le blocage de TSA

14h51. Constantine : les enfants toujours présents aux manifestations.

[ Photo : TSA ]


14h48. Alger : les manifestants scandent : « Mazal Bouteflika ».

14h42. Mostaganem : il y a une forte mobilisation ce vendredi dans les rues du centre-ville où des milliers de manifestants battent le pavé. » Bedoui, Bensalah Irhalou (Bedoui et Bensalah dégagez) ».

14h41. Alger, place Audin et Didouche noires de monde.

14h41. Des manifestations pacifiques se déroulent actuellement dans plusieurs villes du pays pour notamment réclamer le départ des 3B

14h40. Mascara : les manifestants défilent en ce moment aux cris de « Y en a marre de ce pouvoir, système dégage ».

14h37. Tizi Ouzou : les manifestants simulent un procès de Ouyahia qui est incarcéré depuis mercredi à la prison d’El Harrach.

14h29. Les rues d’Alger-centre déjà remplies de manifestants.


14h23. Alger : la mobilisation du 17e vendredi draine beaucoup de monde.

14h22. Oran : « Pour une Algérie démocratique », lit-on sur une des banderoles brandies par les milliers de manifestants qui marchent dans les rues du centre-ville.

[ Photo : TSA ]


14h21. Alger : des manifestants réclament la libération des détenus d’opinion.

14h19. Alger : le tunnel des facultés fermé par les policiers.

[ Photo : TSA ]


14h14. Constantine : le peuple et la îssaba.

14h12. Tizi Ouzou : les manifestants commémorent la manif des Arouch du 14 juin 2001 en scandant : « Pouvoir assassin « .

14h10. Des manifestations se déroulent aussi à Tizi Ouzou, Bouira, Bejaia et Oran.

14h09. La manifestation du 17e vendredi vient de commencer à Constantine.

11h57. Alger : la foule de manifestants commence à grossir.

[ Photo : TSA ]


11h21. Tout en applaudissant fort l’incarcération de Ouyahia, Sellal et Benyounes, les manifestants réclament désormais les tête de Bouteflika.

11h18. Alger : les manifestants scandent : « Mazal Bouteflika ».


10h35. Devant la Grande Poste, les manifestants appellent à l’application des articles 7 et 8, « la souveraineté au peuple ».

10h32. Des manifestants scandent des slogans aux personnalités emprisonnées cette semaine. « Vous avez construit des prisons, vous allez y être incarcérés tous ».

10h30. A Alger, les premiers manifestants commencent à se rassembler devant la place de la Grande Poste, au milieu d’un important dispositif de police, en prévision de la marche de cet après-midi.


Pour le 17e vendredi consécutif depuis le 22 février dernier, les Algériens devraient sortir massivement pour manifester à travers le pays. Les marches de ce vendredi interviendront dans un contexte marqué par une accélération des affaires judiciaires contre les anciens hauts responsables de l’ère Bouteflika.

| LIRE AUSSI : Corruption durant l’ère Bouteflika : la justice frappe fort

Deux anciens premiers ministres, Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, et un ancien ministre, Amara Benyounes, ont été incarcérés à la prison d’El Harrach. Un autre ministre, Abdelghani Zaalane, a été placé sous contrôle judiciaire et privé de ses deux passeports, normal et diplomatique. Mais le parquet a fait appel de cette décision.

Ce 17e vendredi intervient également une semaine après le nouvel appel au dialogue lancé le président par intérim Abdelkader Bensalah. Un appel qui n’a pas trouvé d’écho favorable au sein de l’opposition et de la société civile. Ces dernières préparent leurs propres initiatives de sortie de crise qui seront dévoilées durant ce mois de juin.


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 [email protected]

🎞 Suivez nos live Streaming en direct sur notre page facebook

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close