search-form-close
22e vendredi : maintenir la pression sur le pouvoir

22e vendredi : maintenir la pression sur le pouvoir

00h29. Fin de ce direct.
>> Lire sur TSA : 22e vendredi : optimisme et détermination

>> Lire sur TSA : Karim Younes dénonce le blocage des accès à Alger et appelle à libérer les détenus d’opinion

>> Lire sur TSA : 22e vendredi : aucune arrestation n’a été signalée

18h11. Des manifestations pacifiques se sont déroulées vendredi 19 juillet, pour la 22e fois depuis le 22 février, dans plusieurs villes du pays, pour réclamer le changement, et le départ des symboles du régime de Bouteflika. Les Algériens sont sortis en masse à Alger, Oran, Bejaia, Annana, Tlemcen, Constantine, Mostaganem, Mascara, Tiaret, Bouira, Relizane, Ain Temouchent, pour réitérer leurs revendications portant sur le départ du système.

18h06. Alger, la police commence à se retirer

17h44. Tlemcen : la capitale des Zianides a renoué ce vendredi avec les manifestations de rue hebdomadaires pour réitérer les revendications politiques portées depuis février dernier à savoir « l’impératif d’une instauration d’une nouvelle Algérie où les mots démocratie et liberté ne seront pas des slogans creux ».

17h43. Mascara : des milliers de manifestants ont marché dans les rues ce vendredi. « Bensalah dégage, Bedoui dégage, oui pour une transition
démocratique », a scandé la foule sous un soleil de plomb.

17h16. Alger, la police commence à disperser les manifestants

[Crédits : TSA]


[Crédits : TSA]


[Crédits : TSA]


[Crédits : TSA]


[Crédits : TSA]

16h34. Relizane : en dépit d’une forte chaleur, les Relizanais ont battu le pavé ce vendredi pour la 22e fois consécutive pour réclamer « des réformes démocratiques profondes et radicales ». « Nous demandons l’application des articles 7 et 8 de la Constitution qui stipulent que le peuple est le seul dépositaire de la souveraineté ».

16h24. Constantine : une manifestante demande à Total de « dégager ».

16h23. Alger : la mobilisation est toujours intacte. Les manifestants scandent « dawla madania machi askaria ».

16h21. Alger : les femmes toujours présentes en force.

16h21. Constantine : un manifestant résume ses revendications sur cette pancarte.

16h16. Alger : Me Saleh Debouz et Hadj Brahim Aouf, le codétenu du défunt Kamel Eddine Fekhar, manifestent ensemble.

16h13. Alger : quand le hirak et le football font bon ménage. Les manifestants se préparent aussi à la finale de la CAN 2019.


16h12. Aïn Témouchent : la mobilisation s’est maintenue à ses niveaux habituels ce vendredi. Les manifestants ont réitéré leurs slogans liés à la nécessité pour le régime de « restituer le pouvoir au peuple qui aspire à une démocratie réelle et l’exercice de la citoyenneté ».

16h00. En dépit de la forte chaleur, la mobilisation reste toujours intacte dans la ville de Mostaganem. (Source www.mostaganem-aujourdhui.com)


15h59. Alger : un manifestant avec une réplique de la coupe du monde.

[ Photo : TSA ]


15h56. Un hélicoptère survole Alger.

15h48. Oran : une très festive et imposante manifestation se déroule ce vendredi dans les rues du centre-ville. « Le pouvoir au peuple », réclament les manifestants sur fond des youyou de nombreuses femmes qui participent à cette démonstration.

15h38. Constantine : une pancarte brandie par un manifestant.

[ Photo : TSA ]


15h31. Tiaret : une marche populaire se tient en ce moment dans les principaux boulevards. « Nous voulons un Etat juste garant des libertés fondamentales. Libérez les détenus d’opinion », scande la foule.

15h17. Alger : les manifestants scandent : « Le peuple veut l’indépendance ».


15h14. Tizi Ouzou : banderole géante composée de drapeaux nationaux déployée par les manifestants.


15h08. El Tarf : les manifestants scandent « État civil et non militaire » et « Libérez Bouregaa ».

[ Photo : TSA ]


14h49. Alger : un manifestant bien « accompagné ».


14h42. Mostaganem : une manifestation festive se déroule ce vendredi au centre-ville. « Gaa yerahlou chiyata ouel Aissaba (Tous vont dégager, la mafia et les larbins) » ou encore « Chaab yourid El istiqlal (Le peuple veut l’indépendance) ».

14h30. Constantine : début de la manifestation du 22e vendredi.

[ Photo : TSA ]


14h28. Alger : des vendeurs proposent les maillots de l’équipe nationale aux manifestants.

[ Photo : TSA ]


14h27. Tizi Ouzou : les manifestants scandent « Djazair hourra democratia ».


14h21. Oran : des milliers de personnes manifestent en ce moment à la place du premier novembre (ex-place d’armes) en marchant en direction du boulevard Emir Abdelkader en chantant et en scandant des slogan réclamant « une nouvelle République démocratique et un Etat de droit ».

14h16. Bejaia : les manifestants au rendez-vous du 22e vendredi pour réclamer le changement.


14h15. Pour perturber les marches du vendredi, les autorités ont lancé des travaux au centre ville de Tizi Ouzou.

[ Photo : TSA ]


14h08. Alger : la place Audin fermée par la police.

[ Photo : TSA ]


14h07. La marche du 22e vendredi a débuté à Tizi Ouzou avec le déploiement d’un drapeau national géant représentant les 48 wilayas.

[ Photo : TSA ]


13h57. Les rues d’Alger commencent à se remplir de manifestants.

[ Photo : TSA ]


13h55. Aucun dispositif policier devant la présidence de la République. Tous les effectifs sont concentrés à Alger-centre.

13h32. Alger : la sœur de Larbi ben Mhidi participe à la manifestation.

[ Photo : TSA ]


13h29. Alger : Louisette Ighilahriz entourée de manifestants.


12h19. Alger, rue Didouche : les manifestants scandent « Irhalou » (Partez).


11h40. Des policiers invitent les jeunes à emprunter les bus de l’Etusa pour les transporter au stade du 5-Juillet afin d’assister à la finale de la coupe d’Afrique des nations.


11h25. Contrairement aux précédents vendredis, nous n’avons aucune arrestation ce vendredi matin à Alger.

11h00. Alger : les manifestants scandent « Dawla madania machi askaria » et « Dawla madania machi boulissia » (oui pour un État civil et non pour un régime militaire, oui pour un État civil et non pour un État policier).


10h57. Alger : les manifestants continuent d’affluer au centre-ville.


10h47. Alger : les manifestants commencent à se regrouper dans le centre-ville.

Les Algériens s’apprêtent à manifester ce vendredi 19 juillet pour la 22e semaine depuis le début du mouvement populaire. Cette nouvelle mobilisation populaire intervient dans un contexte marqué par une accélération des initiatives politiques pour une tentative de sortie de crise.

Mercredi, le Forum civil pour le changement a proposé une liste de 13 personnalités pour mener la médiation et le dialogue. La proposition a été favorablement accueillie par le pouvoir.

« Le chef de l’Etat, M. Abdelkader Bensalah assure que le contenu de la proposition faite par Forum civil pour le changement constitue un pas positif allant dans le sens de la concrétisation de la démarche proposée par l’Etat », a indiqué, jeudi, un communiqué de la présidence de la République.

Du côté de l’opposition et de la société civile, l’initiative suscite au mieux un espoir prudent. Plusieurs personnalités proposées pour mener le dialogue ont posé leurs conditions : le départ des symboles du régime, la libération des détenus politiques, la cessation des pressions et des intimidations contre le Hirak et les médias…

« Il y a un consensus sur les conditions qui doivent être garanties avant d’entamer le dialogue », a résumé le sociologue Nacer Djabi dans un entretien ce vendredi à TSA. M. Djabi figure parmi les 13 personnalités proposées par le Forum.

Pour l’heure, le pouvoir ne donne aucun signe en faveur de l’apaisement. Bien au contraire. La justice refuse de libérer les détenus d’opinion. Les pressions sur les médias et les militants de l’opposition atteignent des niveaux alarmants. Hier, le forum de l’association RAJ a été interdit par la police à Alger. Ce vendredi matin, les policiers sont fortement déployés dans la capitale en prévision de la marche…


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 contact@tsa-algerie.com

🎞 Suivez nos live Streaming en direct sur notre page facebook

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close