search-form-close
29e vendredi : les principaux événements

29e vendredi : les principaux événements

22h30. Fin de ce direct.
19h00. Des manifestations populaires pacifiques se sont déroulées ce vendredi, pour la 29e fois depuis le 22 février. À Alger, Oran, Constantine, Annaba, Jijel, Bejaia, Tizi Ouzou, Tlemcen, Saida, Mascara, Sidi Bel Abbès, Médéa, Dellys, Tipaza, Mostaganem, Chlef, Ain Defla, Blida, Tiaret, Mila et dans d’autres villes du pays, les manifestants ont dit non aux élections avec la issaba (bande) et réclamé un véritable changement démocratique. Les manifestations se sont déroulées dans le calme. Aucun incident majeur n’a été signalé. À Alger et Mostaganem, la police a arrêté deux manifestants, avant de les relâcher sous la pression populaire.

18h07. Alger : la manifestation du 29e vendredi s’est déroulée dans le calme. La police a arrêté un manifestant avant de le relâcher sous la pression des manifestants.

[TSA]


17h43. Alger, les manifestants entonnent un chant patriotique


17h08. Mostaganem : la mobilisation est de retour ce vendredi après la rentrée sociale. Les manifestants ont affiché leur refus quant à l’organisation des élections en présence des anciennes figures du système.


17h07. Alger, les secouristes bénévoles toujours présents.

 

[TSA]


17h04. Ain Defla : les citoyens sont sortis pour manifester et réclamer le départ du système, en scandant « Yatnahaw gaâ ».

16h47. Alger, Me Benissad, président de la LADDH s’exprime sur le 29e vendredi


16h26. Chlef : un nombre plus important de manifestants que lors des vendredis de la période estivale a été constaté aujourd’hui dans les rues de la ville. Les manifestants ont réitéré leurs mots d’ordres habituels en insistant sur leur opposition quant à l’entêtement du pouvoir à rééditer les simulacres d’élections pour se perpétuer aux commandes.

15h58. Bouira : la foule commence à se disperser après une forte mobilisation.

15h45. Constantine, 29e vendredi : les manifestants réclament le départ de la issaba (gang).


15h43. Tlemcen : une manifestation plus importante que les précédentes a eu lieu ce vendredi. Des manifestants ont dit non a une mascarade électorale que tente d’organiser le régime.

15h41. Tizi Ouzou : imposante manifestation « oulach lvote oulach » (Pas de vote).


 

15h34. Tizi Ouzou, les manifestants réclament l’application des articles 7 et 8 de la Constitution. (Source : El Khabar)


15h31. Constantine : un manifestant qui demande au FLN et au RND de dégager.

[ Photo : TSA ]


15h17. Alger : de Bab El Oued, les manifestants déferlent sur le centre-ville de la capitale.


15h16. Constantine : « Hadi massira machi cinéma ».


15h15. Des manifestations populaires pacifiques se déroulent actuellement dans plusieurs villes du pays : Alger, Oran, Constantine, Mascara, Mostaganem, Tizi Ouzou, Jijel, Bejaia, Tiaret, Chlef, Annaba… pour réclamer le changement et dire non aux élections avec la « issaba » (gang). A Alger, Bejaia, Mostaganem, Oran, Tizi Ouzou, la mobilisation des grands jours du hirak est de retour.

15h10. Jijel : comme dans de nombreuses villes du pays, les manifestants sont sortis en masse dans les rues pour réclamer le changement.

15h09. Oran renoue ce 29e vendredi avec les grandioses manifestations d’avant l’été.

15h08. Mostaganem : forte mobilisation des manifestants pour le 29e vendredi. (Source : Mostaganem Aujourd’hui)


15h07. Mostaganem : la police tente d’arrêter des manifestants créant une solidité parmi les marcheurs.

15h07. Oran : « Pour une Algérie libre, démocratique et sociale », est-il écrit sur une large banderole brandie par un carré de manifestants.

15h01. Constantine : « Ya s’hab el kaskrout, makach el vote ».


14h56. Oran : la manifestation est grandiose pour réclamer un « État civil et démocratique ».

14h55. Mascara : une importante manifestation se déroule en ce moment. « FLN, RND, gouvernement, Parlement, irahlou gaô (ils vont tous dégager) » réclame la foule.

14h48. Constantine : la manifestation du 29e vendredi a commencé. Les manifestants se rassemblent devant le centre culturel Al Khalifa.

[ Photo : TSA ]


14h47. Tiaret : nouveau vendredi de mobilisation pour réclamer un changement de système politique.

14h50. Tizi Ouzou : raz-de-marée populaire pour le 29e vendredi.

[ Photo : TSA ]


14h39. Blida : les manifestants sont au rendez-vous du 29e vendredi.

14h36. Oran : il y a une forte affluence des manifestants sur le boulevard Émir Abdelkader au centre-ville. « Système dégage, pas d’élections organisées par la fraude », lance la foule en chantant.

14h15. Oran .: début du rassemblement en vu de la manifestation pour le 29e vendredi de mobilisation pour un changement démocratique.

| LIRE AUSSI : Le FFS met en garde : « Organiser une élection dans l’urgence aggraverait la crise »

14h14. Tizi Ouzou : « La hiwar la chiwar, arahil obligatoire », scandent des manifestants.


14h13. Bejaia : forte mobilisation pour le 29e vendredi.


14h11. Alger : des manifestants réclament la libération des détenus du hirak.


14h09. A Tizi Ouzou, les manifestants au rendez-vous du 29e vendredi.

[ Photo : TSA ]


14h07. El Tarf : la manifestation du 29e vendredi a commencé et des manifestants disent non aux élections avec la issaba.

[ Photo : TSA ]


13h22. Début de la manifestation du 29e vendredi à Bouira.

[ Photo : TSA ]


13h17. Alger : les manifestants continuent d’affluer au centre-ville en attendant la fin de la prière du vendredi.


12h22. Alger : la police a fini par céder le passage aux manifestants pour marcher vers la Grande Poste.

11h33. Alger : la police bloque l’accès à la place Audin. Les manifestants sont plus nombreux que vendredi dernier à la même heure. Un important dispositif policier est déployé dans le centre-ville et les accès à la capitale sont bloqués par la gendarmerie.

11h30. Alger : « Wallah manvoti hata terahlou ». Des manifestants disent non au vote.


10h50. Alger : les premiers manifestants défilent dans le centre-ville.


Premier vendredi de la rentrée et il s’annonce déjà décisif. Les Algériens s’apprêtent à descendre dans la rue pour le 29e vendredi consécutif depuis le 22 février pour réitérer leurs principales revendications politiques.

| LIRE SUR TSA : Nouvelle journée décisive pour le hirak : les enjeux du 29e vendredi

Pour cette nouvelle journée de manifestations, le principal enjeu est la mobilisation. Ce vendredi est le premier de la rentrée. Une forte mobilisation indiquerait un retour en force du hirak après un été marqué par un recul du nombre de manifestants. En revanche, une faible mobilisation pourrait être considérée comme le signe d’un affaiblissement durable du hirak.

Au-delà de l’enjeu de la reprise du mouvement populaire, ce vendredi intervient quelques jours après la « suggestion » du chef d’état-major pour une convocation du corps électoral dès le 15 septembre pour des présidentielles en décembre prochain. Comme à chaque fois depuis le début du hirak, les Algériens devraient apporter leur réponse à cette proposition dans la rue.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close