search-form-close
À la veille du 10e vendredi, le pays dans l’impasse politique

À la veille du 10e vendredi, le pays dans l’impasse politique

23h26. Fin de ce direct.

>> Lire sur TSAMourad Oulmi : « Je ne suis pas en état de fuite »

22h55. Alerte. Mourad Oulmi : « Je ne suis pas en état de fuite »
>> Lire sur TSA : Louisette Ighilahriz : « On ne comprend pas pourquoi Said Bouteflika n’a pas été arrêté »

20h05. Rebrab est toujours en détention, selon Cevital

>> Lire sur TSA : Incarcération de Rebrab : inquiétude des travailleurs de Brandt en France, l’entreprise tente de rassurer

>> Lire sur TSA : Enquêtes sur les chefs d’entreprise : l’inquiétude s’empare des salariés

>> Lire sur TSA : Les Kouninef sont poursuivis pour 4 chefs d’inculpation dont le blanchiment d’argent

17h03. VIDÉO – Zoukh demande pardon aux Algériens

15h36. Le Parquet général d’Alger assure n’avoir reçu aucune instruction pour accomplir « son devoir » dans la lutte contre la corruption (ENTV) (Lire)

>> Lire sur TSA : Hamid Melzi, la « boite noire » de la côte Ouest d’Alger tombe après un quart de siècle de règne

14h58. Le ministre du Tourisme chassé par des manifestants de Saida.


14h22. Bouira : deux barrages ont été mis en place sur l’autoroute Est-Ouest. Le premier près de Lakhdaria et le deuxième à l’arrivée du premier tunnel de Bouzegza. Plusieurs camions antiémeute sont déployés.

>> Lire sur TSA : « Gaid Salah n’a pas donné d’ordre à l’appareil judiciaire »

13h45. Tizi Ouzou : la marche vient de se terminer avec une prise de parole de Iboud, Cherif Melal, Mourad Bouzidi et un travailleur de Cevital.

>> Lire sur TSA : Les secrets du « miracle » de l’insurrection populaire pacifique algérienne

12h57. Levée de l’immunité parlementaire de Barkat et Ould Abbès : le Sénat entame la procédure (Lire)

13h10. Via le live tweet de Dilem.


13h06. Bouira : Deux barrages ont été mis en place sur l’autoroute sud-ouest. Le premier près de Lakhdaria et le deuxième à l’arrivée du premier tunnels de Bouzegza. Plusieurs camions antimeutes déployés.

12h33. Le limogeage du PDG de la compagnie nationale, Abdelmoumen Ould Kaddour, a fait l’effet de douche froide sur les espoirs des observateurs internationaux quant à la capacité de l’Algérie à réformer le secteur des hydrocarbures, rapportent plusieurs médias dont l’influent Financial Times. (Lire)

12h08. Ait Menguelet apporte son soutien « inconditionnel » à Rebrab.


11h46. Tizi Ouzou : des milliers de personnes participent à la marche de soutien à Rebrab.

11h42. Les salariés des différentes filiales de Cevital manifestent aujourd’hui pour demander la libération de Rebrab. Hier, en fin de journée, les salariés de Brandt direction générale ont manifesté leur soutien à Rebrab.

11h36. Tizi Ouzou : la marche de soutien à Rebrab se déroule actuellement. Les manifestants scandent : « Rebrab yela yela », « Système dégage ».

[ Photo : TSA ]


TSA DIRECT avec Slimane Aradj, politologue

TSA Direct reçoit Slimane Aradj, politologue. Un entretien à suivre en direct dans quelques minutes sur notre page facebook ou sur le site www.tsa-algerie.com

>> Lire sur TSA : 

10h47. Sétif : des salariés de Brandt manifestent pour demander la libération de Rebrab.

10h45. Bouira : le maire RND Ath Laksar refuse de procéder à la révision des listes électorales et la préparation de l’élection présidentielle du 4 juillet.

10h39. Tizi Ouzou : marche en soutien à Rebrab : la foule commence à se rassembler devant l’université. De larges banderoles déployées avec les slogans « Nous sommes tous Issad Rebrab », « Libérez immédiatement Rebrab », « Libérez l’Algérie ».

[ Photo : TSA ]


10h31. Bouira : rassemblement des travailleurs des unités de Cevital pour demander la libération de Rebrab.

[ Photo : TSA ]


10h23. VIDÉO. Le maire d’Alger s’exprime sur sa convocation par la justice (Lire)

>> Lire sur TSA : 

09h05. VIDÉO. Rassemblement devant la wilaya de Saida contre la visite du ministre du Tourisme.


Deux discours et une mise au point en moins de 24 heures. La dernière intervention du général Ahmed Gaid sur la situation politique n’est pas passée inaperçue. Ses propos dans lesquels il a critiqué ceux qui ont refusé de prendre part à la conférence de dialogue initiée lundi par la présidence ont été interprétés comme une attaque contre l’opposition qui refuse de donner son aval au plan du pouvoir.

Les Algériens, qui vont marcher demain vendredi pour le 10e vendredi consécutif, le répètent également chaque semaine : ils ne veulent pas d’une transition selon le schéma actuel du pouvoir.

En face, le pouvoir multiplie les initiatives pour montrer la rupture avec l’ancien système Bouteflika : changements dans certaines structures, enquêtes judiciaires ciblant notamment des hommes d’affaires et d’anciens ministres de Bouteflika… Mais là encore, il peine à convaincre.

>> Lire sur TSA : La justice, une question hyper sensible pour l’armée

Les changements opérés, même s’ils sont spectaculaires (Sonatrach, Club des Pins…) obéissent toujours à la même logique : remplacer un responsable considéré comme proche de l’ancien président par un autre issu du même système, moins connu de l’opinion publique. Mais les pratiques restent.

L’exemple le plus frappant concerne le Club des Pins. Son DG a été changé mais la structure reste avec les mêmes missions : permettre aux hommes du système de profiter pleinement, aux frais du contribuable, d’une résidence d’Etat qui reste interdite aux Algériens.

A Sonatrach, le PDG a été remplacé par un vice-président qui était en charge de la production. Or, c’est justement sur cet aspect de la production que la compagnie a doublement failli ces dernières années : techniquement, avec une baisse constante de la production, et dans la communication, avec des démentis récurrents niant cette baisse.

Hier, Ahmed Gaid Salah s’est dit ouvert à d’autres propositions de sortie de crise. Dans l’esprit du patron de l’armée, ces propositions doivent rester dans le cadre de l’article 102 de la Constitution. Une fausse avancée qui va rapidement se heurter à la même réalité qui prévaut depuis le 22 février : les Algériens veulent une transition sans Bensalah et Bedoui.


📲 Téléchargez notre application pour recevoir nos alertes en temps réel

📌 Si vous avez des vidéos, des photos, des informations à partager sur les manifestations près de chez vous, n’hésitez pas à nous les envoyer

📌 Pour participer au débat sur la situation actuelle du pays, adressez-nous vos contributions

📩 [email protected]com

  • Les derniers articles

close