search-form-close
« En Algérie, une répression de la presse est en cours », souligne Le Financial Times

« En Algérie, une répression de la presse est en cours », souligne Le Financial Times

Le journal britannique Financial Times a consacré ce jeudi un article à la crise politique que traverse actuellement l’Algérie, se concentrant sur les répressions que subissent les manifestants au sein du Hirak et des pressions subies par les médias à l’image du blocage de TSA.

« Les autorités ont arrêté des dizaines de manifestants et bloqué les sites d’informations tandis que les manifestations hebdomadaires se poursuivaient sans relâche à Alger et dans d’autres villes du pays », rapporte le Financial Times.

« En Algérie, une répression de la presse est en cours », indique le Financial Times, donnant la parole au directeur de TSA, Lounes Guemache, en précisant que le site est « bloqué depuis le mois dernier » : « Les autorités refusent de permettre les droits les plus simples, comme la liberté d’expression », a-t-il déclaré. « Leur jeu est maintenant d’essayer d’affaiblir le mouvement », a-t-il ajouté.

« Le régime a également arrêté des manifestants pour avoir brandi le drapeau amazigh utilisé par la minorité berbérophone de l’Est et du Centre du pays », indique également le Financial Times. « Selon des analystes, la campagne soudaine contre les Berbères vise à attiser les divisions en faisant appel au sentiment nationaliste des manifestants », affirme le journal britannique.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close