search-form-close
Film « Papicha » : l’avant-première algéroise annulée

Film « Papicha » : l’avant-première algéroise annulée

Le long métrage algérien « Papicha » de Mounia Meddour devait être diffusé samedi 21 septembre en avant-première à la salle Ibn Khaldoune à Alger, a annoncé, lundi 9 septembre, le Centre algérien de développement du cinéma (CADC). Mais l’équipe du film a appris en fin de semaine que l’avant-première a été annulée.

C’est la réalisatrice du film, Mounia Meddour, qui l’annonce sur son compte Instagram : « Chers amis, merci infiniment pour vos nombreux messages et vos encouragements. Nous sommes, mes comédiennes et moi-même extrêmement touchées par votre solidarité et votre soutien. Nous avons appris tout comme vous à la dernière minute l’annulation soudaine de notre avant-première à Alger et nous sommes extrêmement déçues de ne pas pouvoir être là à Alger avec vous le 21 septembre. Nous sommes déçues de ne pas pouvoir vous montrer notre film que nous avons fabriqué avec tant de sincérité, de passion, de dévouement afin qu’il reflète au mieux la force et le courage des Algériennes et des Algériens qui se battent pour leur liberté, leur émancipation et leurs rêves. Nous sommes désolées pour cette annulation qui risque de sanctionner la participation de l’Algérie aux Oscars. Participation qui pouvait pourtant permettre à l’Algérie de rayonner à l’international ».

Réalisé par Mounia Meddour, le film prend place durant les années 1990 et a pour protagoniste une jeune femme obsédée par la mode qui se fait de l’argent avec son amie en vendant des vêtements fabriqués dans la salle de bain d’une boite de nuit locale aux « papichas ». Comme le reste de l’Algérie, elles se retrouvent dans l’emprise de la décennie noire. Shirine Boutella occupe le rôle principal.

« Papicha » a été présenté lors du dernier Festival de Cannes dans la catégorie « Un certain regard ». L’équipe du film s’était d’ailleurs fait remarquer durant le festival en arborant une pancarte où était inscrit « Yetnahaw Ga3 », célèbre slogan des manifestations populaires contre le pouvoir.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close