search-form-close
Flambée « soudaine » des prix du poulet : le gouvernement prend des mesures

Flambée “soudaine” des prix du poulet : le gouvernement prend des mesures

Une hausse « soudaine » des prix des viandes blanches a été constatée sur le marché ces derniers jours, selon une note du ministre du Commerce.

Pour connaître les raisons de cette flambée soudaine, Kamel Rezig a demandé ce mardi 12 mai aux directeurs de Commerce de wilayas de déterminer les raisons et de multiplier les opérations de contrôle pour la contenir, selon le document que nous avons consulté.

Il a demandé également d’opérer des déstockage des viandes se trouvant dans les offices de régulation, et de permettre aux différents acteurs de la filière volaille (éleveurs, abattoirs, etc) de vendre directement aux consommateurs.

Selon Mohamed Batraoui, PDG de l’Office national des aliments de bétails (Onab), les prix de la volaille ont « flambée dernièrement pour atteindre 360 DA ». Pour « casser les prix », l’Onab a décidé de mettre sur le marché 57.000 quintaux de poulet à 250 DA/Kg, et de créer 51 points de vente dans 23 wilayas à l’instar d’Alger, Blida, Oran, Annaba, Constantine, Tlemcen, Mostaganm, Ghardaïa, Sidi Belabbès, Adrar et Illizi, a indiqué M. Batraoui à l’agence officielle.

  • Les derniers articles