search-form-close
France : nouvelles manifestations contre le racisme et les violences policières

France : nouvelles manifestations contre le racisme et les violences policières

Des dizaines de milliers de personnes ont de nouveau manifesté en France ce samedi pour protester contre le racisme et les violences policières, dans le sillage de la mort aux États-Unis de George Floyd, un Afro-américain tué asphyxié par un policier lors d’une interpellation excessivement violente, rapportent plusieurs médias.

Les manifestations en France ont notamment eu lieu à Bordeaux, Lille, Nice, Nancy, Marseille, Nantes et évidemment Paris, la capitale. Des milliers de manifestants ont ainsi défié les interdictions de rassemblement de plus de dix personnes imposées par les autorités françaises officiellement dans le cadre de la lutte contre la pandémie du coronavirus Covid-19.

Les manifestants ont notamment protesté en brandissant des pancartes lisant « Être noir n’est pas un crime », « Black Lives Matter », « Notre police assassine », « Pas de justice, pas de paix ». Certains ont également symboliquement posé un genou au sol en signe de protestation des violences policières.

Des slogans ont également été scandés pour demander justice à Adama Traoré, tué lors d’une interpellation par la gendarmerie française en 2016 dans des conditions similaires à celles de George Floyd aux États-Unis.

À Lille, la police a réagi à la présence de manifestants pacifiques en tirant plusieurs rafales de gaz lacrymogènes, provoquant des scènes de tensions entre citoyens et policiers.

Le 2 juin, des milliers de personnes ont manifesté à Paris contre les violences policières et en mémoire d’Adama Traore. Des manifestations avaient eu lieu le même jour dans plusieurs villes de France.

  • Les derniers articles