search-form-close
Gaid Salah dénonce de nouveau la résolution du Parlement européen sur l’Algérie

Gaid Salah dénonce de nouveau la résolution du Parlement européen sur l’Algérie

Le chef d’état-major et vice-ministre de la Défense, Ahmed Gaïd Salah, a donné pour instruction aux personnels militaires de s’acquitter du « devoir électoral » lors des prochaines élections présidentielles prévues le 12 décembre prochain en se dirigeant vers les urnes pour « voter et participer à ces élections en dehors des casernes ».

« Tel que vous êtes appelés à vous acquitter du devoir d’assurer la sécurité […] vous avez des droits constitutionnels, dont le droit de voter que vous exercerez, comme vous le savez tous, à l’instar de vos concitoyens, à savoir vous diriger vers les urnes pour voter et participer à ces élections en dehors des casernes, conformément à l’instruction que j’ai émise dans ce sens et en conformité avec les dispositions légales applicables dans ce domaine », a instruit le chef d’état-major dans une allocution prononcée en marge d’une visite de travail et d’inspection en 2e Région militaire (Oran).

« C’est là un honneur doublement mérité pour vous en tant que militaires, veillez donc à vous acquitter de vos devoirs et droits. Tel est le dévouement absolu que nous dicte la citoyenneté, dans toute la force du terme », a fait savoir Gaïd Salah.

Le chef d’état-major a également évoqué les récentes manifestations organisées dans plusieurs villes du pays en soutien à l’armée et aux élections présidentielles.

« J’ai eu à le dire lors de mon intervention devant les cadres et les personnels du Commandement des Forces Aériennes le mercredi 27 novembre passé, voire dans des occasions précédentes, que ce peuple authentique, qui est parfaitement conscient de la gravité des machinations qui se trament dans les laboratoires de la conspiration à l’étranger et des modes de trahison et de félonie à l’intérieur, lorsque la bande a fait appel à des parties extérieures, j’ai dit que ce peuple saura répondre en temps opportun, à toutes les tentatives d’ingérence dans ses affaires internes », a indiqué Ahmed Gaïd Salah.

« Le voilà aujourd’hui qui répond à ces tentatives désespérées à travers ses marches massives, dans tout le pays, et se tient debout tel un seul homme, avec toutes ses franges. Il a donné ainsi les plus merveilleuses images de solidarité, de soutien et de cohésion, rejetant catégoriquement la tentative du Parlement européen de s’ingérer dans les affaires internes de son pays, donnant ainsi au monde entier une leçon dans le véritable patriotisme, et affirmant que l’Algérie possède des hommes et des femmes, qui sont capables de la défendre, car ils appartiennent tout simplement au peuple des miracles qui connait le sens de la souveraineté nationale et l’estime à sa juste valeur, car elle a été acquise au prix des sacrifices des millions de vaillants martyrs », a estimé le chef d’état-major.

Gaid Salah est par ailleurs revenu sur « l’accompagnement » par l’armée du processus déclenché par la démission du président Bouteflika.

« L’objectif noble et majeur de l’accompagnement par l’Armée Nationale Populaire de son peuple tout au long de la période précédente, est de permettre au peuple algérien d’exercer ses droits constitutionnels et légitimes qu’il a revendiqués depuis le début des marches populaires et que le Haut Commandement de l’Armée Nationale Populaire a veillé à satisfaire la majorité de ces revendications, en attendant que le Président élu prenne en charge la réalisation du reste des revendications », a indiqué Ahmed Gaïd Salah.

« En dépit de tout cela, certains analystes ont dévié de la logique de l’analyse judicieuse et objective, notamment en ce qui concerne les efforts laborieux dévoués et productifs que ne cesse de consentir l’Armée Nationale Populaire, ou par rapport aux résultats remarquables réalisés par la justice, à la lumière de l’accompagnement continu de l’Armée Nationale Populaire », a par ailleurs estimé le chef d’état-major.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close