search-form-close
Haddad placé sous mandat de dépôt, son avocat dénonce des « injustices »

Haddad placé sous mandat de dépôt, son avocat dénonce des « injustices »

Ali Haddad a été placé, ce mercredi 3 avril à 6 heures du matin, sous mandat de dépôt par le juge d’instruction du tribunal de Bir Mourad Rais, à Alger, a appris TSA auprès de Me Khaled Bourayou, un des avocats de la défense. Il a été transféré à la prison d’El Harrach où il est désormais incarcéré dans l’attente de son procès.

Selon Me Bourayou, Ali Haddad, qui a été arrêté au poste frontalier d’Oum Tboul alors qu’il tentait de se rendre en Tunisie, est poursuivi pour deux infractions : non-déclaration de devises et possession de deux passeports algériens.

Au moment de son arrestation, Ali Haddad était en possession de 4550 euros et de 400.000 dinars algériens, selon notre source.

« On lui reproche de posséder un deuxième passeport algérien. Mon client a expliqué qu’il voyageait beaucoup et de ce fait il avait demandé au gouvernement à obtenir un second passeport. Le ministère de l’Intérieur avait donné son accord et le deuxième passeport lui a été délivré par la même daira qui a délivré le premier, à savoir Bir Mourad Rais, à Alger », explique Me Bourayou qui dénonce une injustice.

« Je n’ai jamais vu un dossier aussi accablant d’injustices comme celui-ci », conclut-il.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close