search-form-close
Hasbellaoui refuse le dialogue avec les résidents sans arrêt de la grève

Hasbellaoui refuse le dialogue avec les résidents sans arrêt de la grève

Le ministre de la Santé Mokhtar Hasbellaoui a affirmé ce lundi que les négociations avec les médecins résidents en grève ne reprendront qu’après l’arrêt total de celle-ci.

« Les médecins grévistes doivent d’abord arrêter la grève. Je précise qu’il ne s’agit pas de reprendre uniquement les gardes de nuit et durant les week-ends, mais de renouer avec l’activité hospitalière habituelle. Autrement dit, je ne les recevrai pas tant qu’ils seront en grève », a affirmé le ministre de la Santé dans une déclaration au journal Liberté.

Mokhtar Hasbellaoui a également affirmé que « le ministère n’a jamais tourné le dos aux doléances des résidents ». « Nous avons toujours répondu favorablement aux appels de dialogue de l’ensemble des professionnels de la santé, pas uniquement des résidents en sciences médicales. Depuis mon arrivée au département de la santé, j’ai toujours privilégié la voie du dialogue, et rien d’autre », a-t-il ajouté.

« La balle est dans le camp des résidents. Ils reprennent juste l’activité hospitalière et sont les bienvenus pour formaliser l’ensemble des solutions proposées », a indiqué Hasbellaoui.

Le ministre de la Santé a par ailleurs réagi aux exclusions prises à l’encontre de plusieurs médecins résidents la veille de l’Aïd, affirmant que « les exclusions sont prononcées par les comités scientifiques pédagogiques, qui sont placés sous la tutelle du ministère de l’Enseignement supérieur », a-t-il indiqué.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close