search-form-close
Jeux d’échecs : l’Arabie saoudite perd l’organisation d’un tournoi à cause des joueurs israéliens

Jeux d’échecs : l’Arabie saoudite perd l’organisation d’un tournoi à cause des joueurs israéliens

La Fédération internationale des échecs (Fide) a déplacé en Russie un tournoi prévu en Arabie Saoudite, après le refus de Ryad de délivrer des visas à des joueurs israéliens, a-t-elle annoncé mardi.

Les “World Rapid and Blitz Championships” devaient se dérouler du 25 au 31 décembre en Arabie saoudite, mais la Fide a finalement choisi la Russie comme pays hôte “en raison de la politique adoptée par les organisateurs saoudiens”, a-t-elle déclaré dans un communiqué.

“Les responsables à Ryad ne pouvaient garantir l’entrée aux représentants de toutes les fédérations nationales ayant le droit de participer à l’événement”, a précisé la Fide, ajoutant avoir pris cette décision “malgré l’offre financière généreuse faite par l’Arabie saoudite”.

“La Fide n’organisera plus ses événements officiels dans les pays qui refusent les visas d’entrée et un traitement équitable à tous les joueurs éligibles”, a-t-elle affirmé.

Les joueurs israéliens, qui n’ont pas reçu de visa saoudien, menaçaient, avec l’aide de l’ONG The Lawfare Project basée à New York, de lancer des poursuites contre la Fide s’ils n’étaient pas autorisés à jouer en Arabie Saoudite. Ce pays du Golfe n’a pas de lien diplomatique officiel avec Israël.

En décembre 2017, la Fédération israélienne d’échecs avait demandé une indemnisation auprès des organisateurs du même tournoi, qui s’était tenu l’an dernier en Arabie saoudite après le refus de Ryad de délivrer des visas à ses joueurs.

Israël a multiplié ces derniers mois les contacts avec les pays arabes du Golfe qui ne reconnaissent pas officiellement l’Etat hébreu, y compris lors d’événements sportifs.

En octobre, la ministre israélienne des Sports Miri Regev a visité la célèbre mosquée Cheikh Zayed, aux Émirats arabes unis. Le ministre israélien de la Communication a aussi prononcé un discours à Dubaï et l’hymne national israélien a été joué lors d’une compétition de judo à Abou Dhabi.

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a également effectué une visite surprise à Oman en octobre.

close