search-form-close
Khelil et Bouchouareb sont à l’étranger

Khelil et Bouchouareb sont à l’étranger

La justice algérienne a peu de chance de mettre la main sur Chakib Khelil et Abdeslam Bouchouareb, deux anciens ministres sous Bouteflika dont les noms sont cités dans plusieurs dossiers de corruption.

L’ancien ministre de l’Energie est poursuivi par la Cour suprême pour « des actes liés à des infractions à la législation sur le change et les transferts de capitaux » et la conclusion par Sonatrach « de deux contrats de façon illégale avec deux sociétés étrangères », selon un communiqué de la Cour suprême publié en avril dernier.

Selon nos sources, les deux hommes ont pris les devants bien avant l’accélération du mouvement populaire. Bouchouareb se trouve en France depuis début février et Khelil est reparti aux Etats-Unis vers le 15 février. Ce dernier s’exprime régulièrement sur sa page Facebook, proposant même des « solutions » pour l’économie algérienne.

Pour pouvoir les interroger, la justice algérienne devra passer par de longues procédures de demandes d’extradition.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close