search-form-close
L’Algérie a rapatrié 27.000 migrants subsahariens : « Nous avons le droit de préserver notre sécurité »

L’Algérie a rapatrié 27.000 migrants subsahariens : « Nous avons le droit de préserver notre sécurité »

L’Algérie a rapatrié 27.000 migrants subsahariens vers leurs pays d’origine ces trois dernières années, a affirmé ce jeudi 22 mars à l’APN Noureddine Bedaoui, ministre de l’Intérieur et des Collectivités locales.

L’opération se poursuit, a expliqué le ministre, « dans le cadre du strict respect des droits de l’Homme », « en dépit de ce qui se dit et s’écrit dont le but est de ternir l’image de l’Algérie ».

Bedoui dit comprendre les motivations des migrants qui fuient les conditions difficiles dans leur pays, mais regrette que ces personnes « soient exploitées par des réseaux criminels ». « Nous avons le droit de préserver notre sécurité », insiste-t-il.

Dans un autre chapitre, le ministre affirme que la harga touche « une infime partie des Algériens ». Ce phénomène est « en recul », grâce à « la stabilité politique et économique du pays », selon Bedoui.

Le ministre de l’Intérieur a détaillé dans son intervention les mesures de facilitation et d’incitation prises par le gouvernement à l’effet d’encourager les jeunes à investir et apporter leur contribution au développement économique et social en Algérie.

| LIRE AUSSI : Rapport d’Amnesty : l’Algérie, un pays hostile aux réfugiés et aux migrants

close