search-form-close

Le Barça, tout en maîtrise, fait un pas de plus

Avec maîtrise, le leader Barcelone a tranquillement battu l’Athletic Bilbao (2-0) grâce à un nouveau but du maestro Lionel Messi, faisant un pas de plus vers le titre dimanche pour la 29e journée du Championnat d’Espagne.

Au Camp Nou, Messi a initié l’action de l’ouverture du score en lançant Jordi Alba, apparemment hors-jeu, qui a servi Paco Alcacer (8e). Puis l’Argentin a catapulté au fond un tir limpide après une passe décisive du Français Ousmane Dembélé (30e), soit le 25e but en Liga cette saison du “pichichi” Messi (meilleur buteur).

Le FC Barcelone, moins fringant en seconde période, s’est ensuite contenté de gérer son avantage pour enchaîner une 36e journée consécutive d’invincibilité, à deux matches seulement du record établi en Championnat d’Espagne par la Real Sociedad (1979-1980).

Juste avant la coupure internationale et à neuf journées de la fin, ce succès sans frayeur permet au club catalan (1er, 75 pts) de prendre provisoirement 11 points d’avance sur l’Atlético Madrid (2e, 64 pts), en déplacement à Villarreal dimanche en fin d’après-midi.

Valence, tombeur d’Alavés samedi (3-1), est provisoirement troisième (59 pts) devant le Real Madrid (4e, 57 pts), opposé à Gérone dimanche soir.

– Séville tombe de haut –

Quant au Séville FC (5e, 45 pts), prochain adversaire du Barça le 31 mars, il est tombé de haut en s’inclinant à Leganés 2-1, cinq jours après sa qualification historique pour les quarts de Ligue des champions. Non seulement la quatrième place, directement qualificative pour la C1, s’éloigne, mais les Sévillans voient désormais leur 5e place menacée par une meute de prétendants à l’Europe…

A l’inverse, pas de gueule de bois européenne à Barcelone: après sa nette victoire contre Chelsea mercredi (3-0), le club catalan a déroulé au Camp Nou en dépit des absences de Luis Suarez, suspendu pour accumulation de cartons, et d’Andrés Iniesta, entré en fin de match.

L’équipe d’Ernesto Valverde, ex-technicien de Bilbao, a signé un quasi-monologue en première période, avant de baisser progressivement le pied.

Confisquant le ballon, esquivant le pressing basque par des relances à une touche de balle, l’équipe blaugrana a acculé son adversaire devant sa cage. Et Alba, parti légèrement en position de hors-jeu, a servi en retrait Alcacer, le remplaçant attitré de Suarez, buteur d’un plat du pied (8e).

– Dembélé en grand progrès –

Dominateur, Barcelone n’a pas tardé à accroître son avance, même si le Français Ousmane Dembélé a buté deux fois sur l’excellent gardien international espagnol Kepa Arrizabalaga (21e, 26e), et même si Coutinho a trouvé deux fois la transversale (14e, 34e).

Dembélé s’est rattrapé peu après: sa passe en retrait en direction de l’entrée de la surface a été contrôlée par Messi, qui a expédié une frappe puissante du gauche au ras du poteau (30e).

Outre cette passe décisive, “Dembouz” a confirmé être en grand progrès, quatre jours après son premier but en blaugrana, inscrit mercredi contre Chelsea. Et sur une nouvelle passe du Français, la frappe de Paulinho s’est écrasée sur le poteau (44e).

Seul bémol à la prestation du jeune ailier français, remplacé sous les applaudissements par Iniesta (64e): une faute commise près de sa surface, assortie d’un carton jaune évitable reçu pour contestation (39e).

Mais à la décharge de Dembélé, l’arbitrage était tatillon et le défenseur français Samuel Umtiti a lui aussi été averti pour un accrochage verbal avec un joueur adverse sur un corner offensif (16e).

close