search-form-close
Le FFS critique le discours de Gaid Salah, juge la situation « explosive »

Le FFS critique le discours de Gaid Salah, juge la situation “explosive”

Le chef d’état-major, qui multiplie les discours, s’engouffre de plus en plus dans des « contradictions » qui deviennent « gênantes », a estimé ce mercredi 22 mai le FFS.

« Le chef de l’état-major tergiverse et s’engouffre de plus en plus dans des contradictions qui deviennent gênantes. Au même moment, la révolution pacifique s’intensifie à travers des marches presque quotidiennes qui mobilisent toutes les franges de la société (…) », écrit le FFS dans un communiqué signé par le premier secrétaire, Hakim Belahcel.

« Le chef des armées, qui ne veut pas entendre parler d’une quelconque transition, qui refuse l’exigence de changer le système radicalement, qui s’agrippe à son propre projet de maintenir les élections présidentielles, qui considère que le peuple algérien révolté ne maîtrise pas les enjeux du temps politique actuel, qui s’affaire toujours à réprimer les manifestants et à fermer les espaces de contestations, revient aujourd’hui par le biais d’un autre discours, nous rassurer qu’il n’a pas d’ambitions politiques », ironise le parti en considérant que le peuple a tranché.

« Aucune manœuvre, aucun égocentrisme et aucune autre parade politicienne ne pourront éroder sa détermination à imposer ses choix, marqués de patriotisme et de conscience politique aiguisée », note le texte.

Pour le FFS, « l’état-major de l’armée n’a pas le droit d’ignorer et de s’opposer indéfiniment et illégalement aux exigences légitimes des millions d’Algériennes et d’Algériens ».

« Le véritable danger se situe dans cette course en solo droit vers le mur et qui risque d’entraîner le pays vers le chaos ! Est-ce le but recherché ? », s’interroge le FFS.

Qualifiant la situation d’« explosive » et relevant l’existence d’initiatives qui ne demandent « qu’à être exploitées et fructifiées », le FFS réitère sa disponibilité à « dépasser les faux clivages » pour rassembler les énergies autour d’une conférence nationale. « Cette offre de dialogue et de dépassement fera en sorte d’ouvrir de vrais horizons pour la transition démocratique tant espérée par nous tous », conclut le communiqué.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close