search-form-close
Le gouvernement Bedoui prépare la prochaine rentrée sociale

Le gouvernement Bedoui prépare la prochaine rentrée sociale

Le Premier ministre Noureddine Bedoui a présidé, dimanche 14 juillet, un conseil interministériel élargi consacré à l’examen des préparatifs de la prochaine rentrée sociale, rapporte ce lundi le site de la Radio nationale qui cite un communiqué du conseil.

Plusieurs « décisions » ont été prises par Bedoui à la suite du conseil interministériel au sujet de la prochaine rentrée scolaire, précise le communiqué. Le Premier ministre a décidé d’« accélérer la réalisation des différentes infrastructures devant entrer en service et dont les travaux ont avancé considérablement et chargé le ministre des Finances de veiller personnellement à mobiliser les ressources financières nécessaire à cet effet et d’envoyer des commissions d’inspection multisectorielles pour s’enquérir de l’état d’avancement des travaux sur le terrain au niveau de toutes les wilayas, en accordant un intérêt particulier aux infrastructures situées dans la wilaya d’Alger, eu égard à la forte demande enregistrée ».

Noureddine Bedoui a également chargé les secteurs de l’Éducation nationale, de la Formation et de l’Enseignement supérieur de « consacrer au moins 3% de leurs ressources humaines et de leurs capacités pédagogiques aux élèves aux besoins spécifiques ».

Le Premier ministre a en outre chargé les ministres de l’Intérieur et du Travail de « revoir les mécanismes de mise à contribution des petites et moyennes entreprises créées au titre des différents programmes de soutien à l’emploi de jeunes dans la prise en charge de ces prestations et la mise à contribution des collectivités locales, notamment à travers la mise en œuvre du nouveau cadre réglementaire relatif aux délégations de service public ».

Dans le cadre de la rentrée sociale, le Premier ministre a donné plusieurs instructions à ses ministres telles que « la prise en charge immédiate des préoccupations exprimées par les agriculteurs concernant la facilitation des opérations de stockage de la récolte de blé ».

« Le Premier ministre a instruit également à l’effet d’assurer l’exploitation des capacités nationales de recherche lors de la réalisation et de la gestion des cinq stations de dessalement en cours et la formulation de propositions concernant la rationalisation de la gestion des 11 stations de dessalement en cours de réalisation pour s’acquitter des missions qui leur ont été assignées », indique le communiqué.

« Le Premier ministre a chargé le ministre de l’Agriculture d’activer la dernière décision du Gouvernement portant soutien de la filière élevage camelin et caprin au niveau du Grand sud et des zones steppiques en assurant une subvention des prix de fourrage, un accompagnement vétérinaire et les eaux en faveur des éleveurs de cette richesse animalière nationale », affirme par ailleurs le communiqué.

  • Les derniers articles