search-form-close
Le journaliste Abdelkrim Zeghileche relaxé

Le journaliste Abdelkrim Zeghileche relaxé

Le tribunal de Constantine a prononcé, mardi 7 janvier, la relaxe pour l’activiste et journaliste Abdelkrim Zeghileche dans l’affaire qui l’oppose au wali de Constantine, a-t-on appris de son avocat, Me Chadi.

L’activiste et journaliste a écopé d’une amende de 50 000 DA pour diffamation, après requalification des faits, ajoute la même source. Il a été remis en liberté.

Abdelkrim Zeghileche avait été placé sous mandat de dépôt le 26 décembre par le tribunal de Constantine pour « outrage à un fonctionnaire durant l’accomplissement de ses missions » et « prise et diffusion de photos sans le consentement des concernés ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close