search-form-close
LE VRAI DU FAUX – Les locataires de Club des Pins ont-ils été sommés de quitter les lieux ?

LE VRAI DU FAUX – Les locataires de Club des Pins ont-ils été sommés de quitter les lieux ?

Des informations ont circulé ces derniers jours, d’abord sur Internet puis sur plusieurs médias, faisant état d’un processus d’expulsions lancé à l’encontre des locataires de la résidence d’État de Club des Pins, notamment d’anciens Premiers ministres, ministres et autres responsables politiques.

La rumeur évoque une centaine de sommations adressées aux « actuels occupants des villas et chalets, les invitant à quitter les lieux sous quinzaine ».

Toutefois, quatre locataires contactés par TSA, dont des anciens ministres, affirment n’avoir « pour l’heure reçu aucune notification allant dans le sens d’une expulsion ». De même qu’ils affirment qu’aucun signe de déménagement n’a été constaté sur place.

Les stations balnéaires de Club des Pins et Moretti avaient, pour rappel, été transformées au début des années 1990 en résidence d’Etat hautement protégée où y réside la nomenklatura algérienne. Abdelhamid Melzi, ancien directeur de ces résidences, a été limogé puis placé en détention pour « espionnage ».

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close