Les joueurs algériens après la CAN : Que deviennent-ils ? — TSA
search-form-close
Les joueurs algériens après la CAN : Que deviennent-ils ?

Les joueurs algériens après la CAN : Que deviennent-ils ?

Il y a de cela quelques mois maintenant que l’Algérie surprenait le monde du football en remportant la Coupe d’Afrique des Nations. Et l’un des grands artisans de cette réussite se nomme Djamel Belmadi. Le coach, qui était à sa première expérience à la tête de la sélection algérienne, a donc été le héros de toute une nation, héros qu’il est toujours d’ailleurs. Il a donc réussi à apporter au sein de cette équipe une certaine harmonie qu’elle n’avait pas il y a encore deux ans. Un sélectionneur qui a su permettre aux cadres du vestiaire de se montrer sous leurs plus beaux jours, à l’instar d’Ismaël Bennacer, Baghdad Bounedjah ou encore Riyad Mahrez. Les fanatiques du joueur de Manchester City n’hésitent d’ailleurs pas à parier sur le cyclisme. Mais, que sont devenus ces joueurs après cette CAN ? Telle est la question qui trottine dans bon nombre de tête.

Les Gardiens

Il n’y a pas grande chose à signaler du côté des gardiens de but. Azzedine Doukha du haut de ses 33 ans et 3ème gardien des fennecs, est toujours pensionnaire de l’équipe d’Al-Raed en Arabie Saoudite. Idem pour Alexandre Oukidja qui, aussi sélectionné pour participer à cette CAN, n’a pas quitté Metz. Il a commencé la saison en étant titulaire avec ce club nouvellement promu en Ligue 1. Connaissant sa première titularisation contre la Tunisie le 26 mars 2019, il n’a pas joué au cours de la compétition et ce, par la faute d’un bon Raïs M’Bohli. Ce dernier est l’indéboulonnable gardien de cette sélection algérienne. Lui aussi n’a pas changé de club et évolue donc toujours à El-Ettifaq du côté de l’Arabie Saoudite.

Les défenseurs

Youcef Attal, lui qui était titulaire jusqu’en Quarts de final de la compétition, n’a pas pu continuer à cause d’une blessure contractée à l’épaule. Mais, cela n’a eu aucune incidence sur lui puisqu’il est revenu en forme avec son club l’OGC Nice, club dans lequel il ne cesse d’enchainer les bonnes performances. Celui qui a dû prendre sa place, Mehdi Zeffane, est toujours sans club depuis qu’il a quitté le Stade Rennais libre de tout contrat. De l’autre côté, c’est-à-dire du couloir gauche, Ramy Bensebaini a décidé de visiter d’autre horizons en s’engageant avec le Borussia Mönchengladbach. Un choix qui pour le moment ne s’avère pas très payant puisqu’il ne joue pas encore à un rythme régulier. Quant à Mohamed Farès, il s’est gravement blessé lors de la pré-saison avec son club (SPAL). De même pour Djamel Benlarmi qui ne joue pas non plus assez avec son club  d’Al-Shabab. Rafik Hallich, lui a décidé d’arrêter avec la sélection algérienne après la rencontre face au Bénin tandis que son désormais ex coéquipier Aissa Mandi, commence à jouer un peu plus au Betis Séville. Enfin, on a Mehdi Tahrat qui, lui, a surpris tout le monde en rejoignant un club promu de 1ère division saoudienne.

Les milieux de terrain

Ismael Bennacer, qui a été élu meilleur joueur de la compétition, a enfin pris la décision de changer d’air et quitter ainsi Empoli pour le Milan AC ; club où il ne joue pas encore comme il le voudrait. Excellant à son poste au cours de la CAN, Adlène Guedioura a donc quitté l’Angleterre pour une fin de carrière beaucoup plus paisible avec le club Al-Gharaffa au Qatar. Reconverti au poste de milieu de terrain par son entraineur au cours de la CAN, Sofiane Feghouli, a repris donc une nouvelle saison sous les couleurs de Galatasaray où il revêt un statut de titulaire. Hicham Boudaoui, a donc rejoint Youcef Atal du côté de Nice tout comme Adam Ounas, qui, lui, est prêté par le Napoli aux aiglons avec une option d’achat. De même pour Youcef Belaïli qui a décidé de quitter l’Espérance de Tunis pour le club d’Al-Ahli en Arabie-Saoudite. Quant à Mehdi Abeid, il a quitté son club de Dijon pour Nantes où il s’impose en tant que titulaire. Choix beaucoup plus surprenant, pour Yacine Brahimi qui, passé par le club de Porto et blessé au cours de la compétition, a décidé de rejoindre le club d’Al-Rayyan au Qatar.

Les attaquants

Véritable homme fort de cette attaque algérienne, Riyad Mahrez est indubitablement l’un des favoris pour remporter le titre de meilleur joueur africain de l’année. Très en forme en ce début de saison avec son club de Manchester City, l’algérien aligne les excellentes performances et on sent que Pep a beaucoup plus confiance en lui. Autre tôlier de cette attaque, Baghdad Bounedjah qui, annoncé partant vers l’Europe, a finalement décidé de rester dans son club d’Al-Saad au Qatar où il continue d’être performant. Remplaçant de dernière minute, Andy Delort n’a pas quitté son club de Montpellier où il maintient le cap avec de belles performances. C’est d’ailleurs dans ce championnat qu’Isam Slimani a posé ses bagages. C’est donc à avec Monaco qu’il s’est engagé. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que ça lui réussit. Il enchaine les bonnes performances. Nul doute qu’avec Wissam Ben Yedder, il forme un duo de choc.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close