search-form-close
Les Tahkout, Sellal et Ouyahia lourdement condamnés

Les Tahkout, Sellal et Ouyahia lourdement condamnés

Le tribunal de Sidi M’hamed à Alger a rendu ce mercredi 15 juillet son verdict dans le procès de l’affaire de l’homme d’affaires Mahieddine Tahkout.

Le principal accusé, Mahieddine Tahkout, a été condamné à une peine de 16 ans de prison ferme, son fils Bilal à 7 ans, ses frères Hamid et Rachid à 7 ans également et son autre frère Nacer à 3 ans de prison.

Les cinq prévenus devront en outre s’acquitter d’une amende de 8 millions DA chacun, avec saisie de tous leurs biens et de tous leurs comptes bancaires. Les sociétés de la famille, jugées en tant que personne morale, sont condamnées à une amende de 32 millions DA.

Le tribunal a aussi prononcé de lourdes peines à l’encontre des anciens responsables impliqués. Ahmed Ouyahia et Abdelmalek Sellal, déjà condamnés dans de nombreuses autres affaires, ont écopé chacun de 10 ans de prison ferme, tandis que les anciens ministres Amar Ghoul et Youcef Yousfi ont été condamnés respectivement à 3 ans de prison ferme et à 2 ans dont une année ferme.

L’autre ancien ministre Abdelghani Zaâlane est acquitté. Zaâlane avait déjà été acquitté en décembre 2019 dans une autre affaire, celle des usines d’assemblage de véhicules et du financement occulte de la campagne électorale de Abdelaziz Bouteflika. Enfin, Abdeslam Bouchouareb, en fuite? est condamné par contumace à 20 ans de prison. C’est la quatrième fois qu’il écope d’une telle peine.

  • Les derniers articles