search-form-close
Ligue 1 : Ali Haddad lâche l’USMA

Ligue 1 : Ali Haddad lâche l’USMA

Ali Haddad, actuellement en détention provisoire, se sépare de l’USMA.

« La famille de l’homme d’affaires Ali Haddad a décidé officiellement de se retirer de l’USMA et de vendre la totalité de ses actions dans le capital du club estimées à 92% », a annoncé dans la nuit de dimanche à lundi le chargé de communication de l’USMA Amine Tirmane, sur le plateau de l’émission Studio Foot de la chaîne Echorouk News.

Ali Haddad, patron du groupe ETRHB et ex-président du FCE, a été appréhendé le 31 mars dernier au poste frontalier d’Oum Teboul (El-Tarf) alors qu’il s’apprêtait à se rendre en Tunisie. Il a été mis en détention provisoire pour non-déclaration de devises et présentation de documents de passage non-conformes à la législation.

Il était devenu actionnaire majoritaire de la formation de Soustara en 2010, année de l’instauration du professionnalisme en Algérie. Il avait remplacé Saïd Allik.

« L’ETRHB est actuellement en difficulté, elle est dans l’impossibilité de financer le club comme cela a été le cas durant les neuf dernières les années. Nous devons rendre hommage à cette entreprise qui avait permis à l’USMA de remporter 7 titres, on aurait pu faire mieux en gagnant la Ligue des champions d’Afrique », a-t-il ajouté, soulignant qu’ « aucune personne ne s’est manifestée officiellement pour reprendre le club ».
Le 30 avril dernier, Boualem Chendri a été élu à l’unanimité nouveau président du Conseil d’administration de la SSPA/ USM Alger, en remplacement d’Ali Haddad, ce dernier était dans l’impossibilité d’exercer ses fonctions en raison de son incarcération.

En dépit d’un 8e titre de champion de son histoire, le club algérois est confronté à une crise financière aiguë.

  • Ailleurs sur le Web

  • Les derniers articles

close